Conversations avec Dieu




Méditation de base : le vide

1 appréciations
Hors-ligne
La forme de méditation la plus simple et basique (je crois).
Objectif : le silence de l'esprit.
Cause : Notre esprit est trop agité, nos pensées/idées sont comme des enfants dans une cour de récré, difficiles à gérer. Désordre, brouhaha, courses, bousculades et bagares. Il est bon de faire le vide parfois.
***
je m'asseois confortablement.
je ferme les yeux.
je me détends. physiquement et psychiquement.
je me concentre sur ma pensée et mon esprit en général.
j'observe son activité : pensées, images, sons, sensations diverses, etc
j'enlève petit à petit les éléments.
si certains éléments persistent/restent, je les observe. Ils font partie de moi, viennent de moi et me servent.
je les efface/pousse en douceur.
des éléments peuvent apparaitre : je les laisse passer comme des nuages soufflés par le vent.
j'ai atteint le vide : mon esprit est clair et limpide.
je profite de cette plénitude aussi longtemps que je le veux/peux.
je sors de mon état à cause de douleurs physiques dues à la posture où à cause de mon environnement qui me sollicite.
Voilà.
***
Une suite logique de cette méditation est celle de l'observation de l'esprit en détail puis en interaction (ou d'autres méditations plus ou moins similaires diverses, il y en a tellement!)


Rem : je ne rentre pas dans les détails divers sur toutes les choses qui peuvent se passer pendant la pratique, car c'est à voir au cas par cas dans la pratique.

merci la base de tout le silence !!!
une remise en mémoire de l’évidence merci beaucoup rivonirina
blogmaster

Très bonne base pour la méditation. Ce qui aide aussi, au lieu "d'enlever les éléments" qui reste une action mentale mùalgré tout, c'est de contempler ce vide justement dans tous ces éléments. De cette façon, ils passent effectivement comme des nuages poussées par le vent et laissent apparaitre l'essence véritable de toute chose.

Divinamicalement.

1 appréciations
Hors-ligne
@teba je t'en prie. Pour une fois que je peux partager mon expérience avec des gens qui peuvent comprendre ce genre de choses. C'est bien que ça soit utile pour d'autres.
@blogmaster En effet, tu montres bien que d'un côté il y a la théorie et de l'autre la pratique. J'ai juste voulu donner un genre de mode d'emploi de base. La théorie est appliquée selon la pratique de chacun : ses besoins et ses caractéristiques. Il y a une infinité de manières de faire la méditation du vide/silence et une infinité d'autres types de méditations à part le vide/silence. C'est à chacun de voir.

J'aime entrer quelques instants dans le vide. être là, présent est magique. On rentre dans son espace intérieur, un espace sacré et plein d'énergie, de lumière et de joie d'être connecté à soi.
Je sens que j'ai besoin d'encore plus de temps de méditation pour augmenter cet espace en moi, source de bonheur et de créativité.
Souvent, je m'imagine dans mon lieu intérieur : un lac entouré de montagne. J'imagine me plonger dans ce lac et flotter au dessus, profitant du voyage.

2 appréciations
Hors-ligne
J'aime entrer quelques instants dans le vide. être là, présent est magique. On rentre dans son espace intérieur, un espace sacré et plein d'énergie, de lumière et de joie d'être connecté à soi.
Je sens que j'ai besoin d'encore plus de temps de méditation pour augmenter cet espace en moi, source de bonheur et de créativité.
Souvent, je m'imagine dans mon lieu intérieur : un lac entouré de montagne. J'imagine me plonger dans ce lac et flotter au dessus, profitant du voyage.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :