Conversations avec Dieu




commencer par la solution
kris

c'est certainement exprimé dans c a D,

mais cette semaine, le fait d'avoir compris que dans ce que je voulais résoudre, je me concentrais sur le problème,

croyant ne pas avoir la solution, comment aurais-je pu me centrer dessus ?

je lis un passage de l'interprétation de la déclaration de Jésus,:
[i][/i]quiconque dira à cette montagne, ôte toi de là et jette toi dans la mer et s'il ne doute pas en son coeur,
mais croit que ce qu'il a dit arrivera, il aura ce qu'il a dit."



pourtant dans la prière de l'ignorance, on a commencé par le problème, au point de se l'inculquer profondément.

Il faut se détourner de la difficulté, et commencer par sa solution
commençons par ce que l'on désire.
Ayez foi en dieu, ayez foi en votre désir et dans le pouvoir parfait en vous-même pour vous en donner la manifestation.
ce que vous avez fidèlement cru se manifestera un jour dans votre vie.



kris

Editions du dauphin; la toute puissance est en vous, 1990 pour la traduction française.

5 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Kris,

Comme le dit Neale Donald Walsch dans son livre "Messagers de lumière", il faut transposer la question du "faire" à l' "être".

Nous sommes des "êtres" humains, non des "faire" humains"

Si, par exemple, la solution à un problème est d'être calme, il faut penser "être calme" et non "faire le calme". Le "faire" est une fonction du corps, l' "être" est une fonction de l'âme.

On ne peut pas faire ce que l'on est pas (ex : un maçon ne peut faire l'architecte, il "est" maçon et il ne peut "faire" que le maçon. S'il veut "faire" l'architecte, il doit d'abord penser à l' "être" pour pouvoir le "faire")
"L'Amour nous fait devenir ce que nous aimons"

8 appréciations
Hors-ligne
L'être est essentiel en effet, merci de le rappeler Domi. Je suppose aussi que l'exemple donné avec l'architecte n'était qu'une figure de style, car l'être dont parle ce livre de Neale est un ressenti ou une attitude intérieure, pas un statut social.

Ce dernier livre de Neale développe différentes "étapes" parmis lesquelles: "laissez la forme se créer d'elle-même"... autrement dit, un lâcher prise ou l'absence d'attente extérieure.

Il ne faut pas oublier que la création est en fait une co-création; et que nous créons à plusieurs niveau de conscience. Certes le pouvoir divin est en nous, mais ça ne fait certainement pas partie du programme de mon âme de laisser l'ego s'enorgueillir de cette toute puissance.

Divinamicalement.

5 appréciations
Hors-ligne
"L'Amour nous fait devenir ce que nous aimons"
kris


-"Il ne faut pas oublier que la création est en fait une co-création; et que nous créons à plusieurs niveau de conscience. Certes le pouvoir divin est en nous, mais ça ne fait certainement pas partie du programme de mon âme de laisser l'ego s'enorgueillir de cette toute puissance. "(blogmstr)

oui, merci, çà, c'est un bon rappel !
kris

Ce dernier livre de Neale développe différentes "étapes" parmi lesquelles:
-"laissez la forme se créer d'elle-même"... autrement dit,
un lâcher prise ou l'absence d'attente extérieure.

It was just "perfect" sentence, just extra, for make it work !!!


:b2: :b2: :b2: :b2: :b2: :b2: :b2: :b2: :b2: :b2: :b2:


dans le lâcher-prise,

parfaite sensation :ct:


toujours commencer par la solution !!!!

:ba1: :ba4: :ba4: :ba4:


:ba3:
kris

çà, c'est une bonne pratique !!!

-Nous sommes des ETRES HUMAINS et pas des FAIRE humains !!

bon r appel,
kris

j'ai comme la "nette" impression,

que je suis en train de lâcher aussi, mes repères "évangélistes",
et surtout, ma propre manière, d'avoir "vécu" les choses,

et il n'y avait que l'esprit qui pouvait le "savoir" comment je vivais les choses !!!
:ba4:
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.