Conversations avec Dieu




Donnez et vous recevrez.....?

1 appréciations
Hors-ligne
Fleur de Lotus

1 appréciations
Hors-ligne
Quand je regarde autour de moi, je m'aperçois que les gens qui possèdent beaucoup ne sont pas nécessairement bon et généreux, au contraire il y a en plusieurs qui ont des attitudes condescendantes et méchantes. Depuis toujours, je suis généreuse de mon temps, de mon peu d'argent, de ma compassion pourtant j'ai épreuves par dessus épreuves...je ne vois jamais la fin. Qu'est-ce que je ne comprends pas...j'ai pourtant pour livres de chevet tous les CAD et ce depuis le premier livre....j'ai besoin de vos lumières. Merci d'avance.
Fleur de Lotus

fleur de lotus, je comprends ta souffrance, et tu attends en retour de ce que tu donnes mais voilà, il y a certainement en toi, quelque chose qui empêche cela de venir.

aussi, je te propose de lire les textes sur le site psychologie de l'ame :

dont voilà un extrait, c'est à relire plusieurs fois pour comprendre,
nous ne sommes pas habitués à ce genre de langage, mais c'est interressant :






Salutations à vous, chers enfants de la Terre,

Il nous fait plaisir de revenir vers vous en ce jour et de poursuivre notre enseignement sur la reconnaissance inconditionnelle de soi (voir autre texte http://www.psychologiedelame.com/message-16-12-11.html). Bien qu?en apparence secondaire, cette quête de reconnaissance extérieure anime les humains tout au long de leur parcours de vie. Si un Être n?arrive pas à l?obtenir de façon inconditionnelle, ce qui stimulerait alors son plein potentiel, il cherchera à être reconnu en tentant de découvrir ce qu?il doit faire pour y parvenir, ce qu?on attend de lui. C?est à partir de là que l?Être s?éloignera de sa vérité profonde en cherchant continuellement à s?adapter à son monde extérieur pour être aimé.

Il faut comprendre que fondamentalement, un Être humain cherche à reproduire à son échelle une sensation plus profonde ressentie par son Âme. Il cherche à être aimé pour la force de vie qui l?anime et qui le relie à l?Univers. Il cherche à être aimé parce qu?il est unique, qu?il respire et qu?à travers son souffle, c?est l?Univers tout entier qui s?exprime. Il cherche à s?unir à l?Univers en expérimentant l?amour inconditionnel que son Âme ressent de façon naturelle. Celle-ci existe en tant que parcelle de vie universelle, unie consciemment à l?Univers dans son ensemble.

Le choix de s?incarner
En choisissant de s?incarner, tous les Êtres traversent d?abord une étape fondamentale d?oubli de qui ils sont, processus essentiel leur permettant de redécouvrir leur nature véritable par la suite. Une fois le processus d?oubli amorcé, les souvenirs subtils de l?Univers que les Êtres conservent leur suggèrent inconsciemment que s?ils ne sont plus unis à cet Univers d?amour, c?est parce que quelque chose en eux n?était pas apprécié. Sans s?en rendre compte, les humains ont interprété que la dimension unique de leur Être n?était pas appréciée de l?Univers. Ils se sont imaginé qu?ils ont été punis pour quelque chose dont ils n?ont plus aucun souvenir.

À partir de ce principe présenté simplement, il faut comprendre que les Êtres humains ont voulu être acceptés, tout en portant en eux la peur fondamentale de ne pas l?être. Et donc naturellement, lorsqu?ils se retrouvent devant les autres, ils reproduisent cette thématique, c'est-à-dire qu?ils chercheront à plaire pour être reconnus et aimés, tout en craignant de ne pas l?être. Et leur peur de ne pas être reconnu sera telle que s?ils n?y sont pas attentifs, ils chercheront à connaître ce que l?on attend d?eux et à y répondre, afin de s?assurer d?obtenir l?amour qu?ils recherchent si vivement dans l?incarnation. Et lorsque celui-ci n?est pas inconditionnel, l?Être se contentera d?un amour conditionnel, car l?envie d?être aimé est plus forte que tout.

Comprenez chers amis que s?il y a eu cette inversion, c?est-à-dire que si les Êtres ont priorisé l?envie d?être aimé et reconnu extérieurement avant de s?offrir la reconnaissance intérieure inconditionnelle, c?est parce qu?ils ont eu l?impression que quelque chose en eux ne méritait pas d?être aimé.
kris

comprends: c'est la peur fondamentale de ne pas être acceptée qui est la pensée erronnée à changer.
blogmaster

Très bon texte, Kris. Il y a effectivement cette peur racine chez la majorité des humains, chère Fleurdelotus.

Mais plus spécifiquement, la lecture de ton texte laisse à penser qu'il y a d'autres formes-pensées enracinées dans ton esprit: "les gens qui possèdent beaucoup ne sont pas nécessairement généreux, au contraire..."

Le problème est que même si cette observation peut être justifiée, l'esprit en fait une équation: abondance ou argent = mauvais. L'observation du comportement de certains pousse parfois à généraliser et à faire des jugements définitifs (forcément définitifs!).

Cette pensée racine est une réaction ou création inconsciente. Il est possible, comme tu le sais, de passer à la création consciente. En bonne lectrice de CAD, tu sais que les ressources n'y manquent pas pour te recréer à neuf dans une version plus grandiose.

Ce qui semble t'avoir limité jusqu'à ce jour, c'est cette vision pas très grandiose sur les possibilités d'utiliser l'abondance. Il y a comme une contradiction dans deux décisions qui ont été prise: d'une part donner qui est une action qui mène à un état d'être d'abondance et d'autre part l'affirmation entretenue avec foi que l'abondance est néfaste.

Le texte copié par Kris offre aussi une bonne prise de conscience: si l'action de donner est sous-tendues par une propension à vouloir satisfaire notre entourage pour combler un manque d'estime de soi caché, ce n'est pas très constructif...

Fleurdelotus, comme pour nous tous, ta vie est ta création; je suis certain que ça ne t'as pas échappé. As-tu remarqué à quel point tu es capable de créer ton expérience? Toutes ces épreuves en sont des signes flagrants. Peu importe leur ampleur, ces épreuves peuvent faire place à une nouvelle recréation. Vois-tu combien tu as été bénie de les vivre? Elles sont le résultat de tes conceptions du monde (à ne pas confondre avec l'observation). J'en suis vraiment reconnaissant envers la vie pour toi! Tu est libre à présent de faire un autre choix. Il te revient de redéfinir qui tu es au fond de toi. Tourne toi vers l'intérieur et prend une décision nouvelle, ou garde la même si tu veux, mais en connaissance de cause... et peu importe les épreuves qui pourraient encore apparaître: reste qui tu es à l'intérieur en réponse à toute opposition!

Divinamicalement.

1 appréciations
Hors-ligne
Chers amis....ouf vous êtes des anges que j'aurais du consulter bien avant... mais bon, voilà c'est fait et je vous suis très reconnaissante. Vos écrits m'ont en sorte ''éveillée'', j'ai beau lire et relire mes adorables CAD (en plus je transcrit l'essentiel dans des petits livres que j'apporte souvent avec moi), j'ai l'impression étrange de me rappeler et d'ensuite oublier et ce en boucle....Votre aide m'est précieuse, je vais relire encore vos écrits et faire en sorte de me recréer. Merci de votre aide, je vois que mon âme m'a bien guidée.
Fleur de Lotus

3 appréciations
Hors-ligne
Fleur de Lotus, je t'envoie ce texte :

"Vous voulez aider, soutenir votre famille, vos amis ? Efforcez-vous de vous élever jusqu?au monde divin pour y recueillir la paix, la lumière, et revenez ensuite pour les leur distribuer. Que peut apporter un homme faible, pauvre et ignorant ? Même en y mettant tout son bon c?ur, il ne fait souvent qu?aggraver les choses. Le seul moyen d?aider les autres, de les sauver, c?est de retourner chaque jour en haut dans notre Patrie céleste que nous avons quittée pour un temps, et là, amasser les trésors que nous leur rapporterons. Sinon, de quelle nature sera cette aide ?
Vous avez certainement fait vous-même cette constatation. Oui, n?y a-t-il pas des personnes à qui vous préférez ne jamais parler de vos soucis, parce que vous savez que, sous prétexte de vous venir en aide, elles ne feront que tout compliquer ? Alors, si vous ne voulez pas être de ces personnes à qui on évite de se confier pour ne pas s?attirer de nouvelles difficultés, commencez par aller chercher dans le monde divin les lumières et les richesses, et vous pourrez ensuite en faire bénéficier les autres."


Bonjour à Vous Tous,

La question que pose FleurdeLotus, on se l'ai posé plus d'une fois. Récemment, j'ai pris conscience que certains problèmes étaient redondants dans ma vie, annuellement ils se représentaient à moi. Si bien que j'ai prié pour comprendre ...

Voilà ce qui m'est apparu en pensées :

Notre générosité nous pousse (naturellement) à donner, dès qu'on sent quelqu'un dans le besoin, on lui offre notre aide. En parallèle, lorsque nous avons des soucis, nous essayons de les régler sans ennuyer personne, sans demander de l'aide à personne, ou un minimum, en se disant que cela va passer. Restons Zen !!

Mais la Nature aime l'équilibre !! Et notre ardoise n'est pas équilibrée !! Beaucoup de dons, peu de "réceptions" !!!

Donc, Mère Nature intervient, en réalité cela se fait tout seul (effet Boomerang= nous recevons autant que nous donnons). On se retrouve involontairement en situation de "Demandeur". Une catastrophe surgit pour nous permettre de recevoir en retour ce que nous avons donner.

Pour éviter ce genre de désagrément, on peut se montrer moins généreux ?! Mais la générosité n'est pas un calcul, c'est spontané !! La meilleure solution est d'être plus souvent dans la demande (d'aide). Je suis sûre que plusieurs se reconnaîtront dans ce processus de donner sans vouloir recevoir !! Mais pensez "EQUILIBRE", toujours, sinon la Nature s'en chargera. En plus, vous permettrez ainsi à quelqu'un de donner, ce qui est aussi une bonne action.

Je vous laisse y réfléchir et faites-moi part de vos commentaires.

Bien Amoureusement.

Marie

kris tina

oui, Marie84, je comprends très bien ta manière de penser,
nous nous fragilisons pour recevoir de l'aide,
parce que nous donnons lorsque les autres sont fragilisés,
c'est de la pitié, et sans doute avons nous pitié pour nous-même,

lorsque nous nous aimerons de la bonne manière, alors nous recevrons de la bonne manière,

cher blogmaster, j'apprécie ta réponse elle est très juste et elle me sert également,
tu parles des choses que je n'ose pas abordé dans ma vie,
tellement je croyais le problème complexe,
mais au final, ce n'est pas si complexe,
c'est quand j'ai remarqué dans mes pensées,
que l'argent ou (la réussite) est quelque chose qu'on utilise pour montrer notre rebellion,
"-parce que mes parents voudraient que je réussisse alors je vais m'opposer,
et inconsciemment nous nous sabordons, sans voir notre rébellion interne qui domine..."

mais si nous osons "la voir" et l'observer, alors nous pouvons choisir de nous rebeller autrement, en utilisant -la parole, où autre chose, ou guérir de cette rébellion,
mais pour moi, c'est ce que je croyais ne pas pouvoir guérir,
alors attention au solution qui nous semble "trop",

je mettais la barre trop haute, la guérison est l'ultime solution,et elle n'est pas facile d'accès,
donc il y a la possibilité de nous rebeller autrement que d'utiliser "l'argent" pour montrer notre désaccord....

un grand pas pour moi,,,, et j'espère pour vous aussi, avec

I Love you very much, all of you , strong, beautiful, and loving,


kris tina

je voulais dire, la guérison est Optimum solution,
mais il y en a d'autre plus accessible, voilà
kris tina

pour terminer avec l'expression complète de ma pensée,

il y a plusieurs niveaux d'amour, et je met le doigt sur cette forme d'amour, enseignée par Jésus, mais que nous n'avons pas forcément saisie,
si nous ne connaissons que l'amour compassion, à la sauce personnelle,
cela va donner le fait qu'on rencontrera toujours des personnes dans le besoin
à qui nous voulons aider, mais que finalement nous ne pourrons plus faire face aux demandes, et c'est ce qui m'arrive..

jusqu'au jour où, cette personne dans le besoin, je reconnaitrais que c'est moi-même,
et je lui donnerais toute l'acceptation que je peux à son existence pour me sentir vraiment bien....

car je savais intellectuellement que si je ne m'aime pas moi-même,
je ne peux aimer vraiment les autres...

cela demande un certain temps, pour comprendre, accepter les vérités que Dieu nous enseigne, comme cela a pris un certain temps pour nous détruire,
cela prendra un certain temps pour nous reconstruire....

le meilleur est à construire...

je terminerai par une phrase de Jesus via Paul Ferrini, pour vous inspirer vraiment :

"Mes amis, j'attends ce moment de complète honnêteté et responsabilité avec joie et certitude. Ce jour là, quand vous verrez votre bien et celui de votre frère comme un seul et même bien, tout ce qui vous sépare de dieu va disparaitre et vous serez debout à mes côtés, dans toute votre splendeur.
alors vous connaitrez l'amour de dieu pour vous, au delà de tout doute.

Alors vous connaitrez le pouvoir créateur de votre pensée,
et c'est alors que vous choisirez de créer avec dieu.



10 appréciations
Hors-ligne

Fleurdelotus ,

"donnez et vous recevrez...?

Celui qui a prononcé ces mots n'a jamais dit que ce serai en argent ou quelque chose qui y ressemble ...

Celui qui a prononcé ces mots n'a jamais dit que ce que tu recevra sera pendant ce passage terrestre ...

Tu sais ce que Marie à dit à la petite Bernadette Soubirou ? Elle lui a dit : " Je ne te promet pas le bonheur dans cette vie mais au ciel !"

Il n'y a strictement aucun lien entre 'être' dans la bonté et recevoir plein de trucs matérialiste . Regarde Gandhi , toute sa vie il a prêcher la non-violence et il est mort ...assasiné !

Cette semaine , le même jour , j'ai perdu tout le liquide de refroidissement de mon véhicule (j'ai failli exploser le moteur) , je n'avais plus d'eau chez moi pendant 24h (canalisation gelée) et mon ordinateur était hors service (obliger de le reformater entièrement et comme je n'avais rien sauvegarder j'ai perdu tout ce que j'avais dedans !!Et tout ça le même jour !

Et pourtant je ne pense pas être l'humain le plus méchant de la terre ! j'aurai pu me dire : 'pourquoi est-ce que on me fait tout ça ?' et pourtant je me suis dit autre chose : 'que suis-je venu expérimenté dans cette situation ?'

Nous ne sommes pas sur cette terre pour 'faire' ou pour 'avoir' , tout ça c'est de l'illusion , nous ne sommes qu'ici pour 'être' et seulement 'être' .

Je ne dis pas que c'est facile d'admettre cela dans une société ou on cherche à te faire rentrer dans le crâne que l'important c'est de posseder le plus possible , posseder l'argent , posseder l'amour ... bref te faire chercher le bonheur à l'extérieur de toi .







L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .

fleur de lotus, alors patience, patience, patience,

1 appréciations
Hors-ligne
Chers(ères) amis(es), merci pour vos écrits, j'en suis reconnaissante. Je chemine depuis plusieurs années avec mes CAD et j'essaie de mettre ne pratique les enseignements qui me sont donnés via mes précieux livres, mais je reste encore un être humain qui parfois et même trop souvent, pris dans le tourbillon de la vie, perd ses repères. Je ne suis pas axée sur la fortune, mais je n'ai rien contre non plus. J'essaie d'être qui je suis du mieux que je le peux, d'être dans la joie et l'amour pour bien représenter mon être intérieur. J'ai par contre beaucoup de difficulté à entrer à l'intérieur...j'ai beau méditer, j'y arrive pas très bien. Par contre dans la conscience, je projète une image joyeuse et heureuse en presque toutes circonstances et les gens viennent à moi. Si vous avez des trucs pour m'aider à rejoindre mon intérieur j'apprécierais votre aide. Encore merci d'être qui vous êtes. Je suis contente de faire partie de cette belle famille. Amicalement vôtre.
Fleur de Lotus
blogmaster

Chère Fleurdelotus, je serais prêt à parier que tu as plus souvent que tu ne le crois rejoins cet intérieur. Seulement, tu ne l'as peut-être pas reconnu comme tel.

Il ne faut pas nécessairement visualiser une explosion nirvanesque, quelque chose de gigantesque qui serait ailleurs, lointain. Quand tu ressens des sentiments, comme la joie et l'amour, d'où crois-tu qu'ils te viennent? de l'extérieur?

Si ça fait des années que tu chemines avec CAD, je suis persuadé que ces lectures t'ont déjà fait ressentir pas mal de choses, n'est-ce-pas? As-tu déjà été tellement transportée par certaines de ces paroles, parce qu'elles sonnent vrai et juste? certaines des paroles de CAd sont tellement puissantes qu'elles entrainent une "reconnaissance". Leur lecture nous met immédiatement au diapason avec notre âme. Comme une vibration intense qui irradie depuis notre être pour nous indiquer que c'est vrai. Tu vois de quoi je parle, n'est-ce pas? Bien d'autres lecteurs sur ce site savent de quoi je parle, pas vrai?

Tu vois, ces moments sont comme des moments de grâce. C'est l'être qui est venu à toi. C'est l'intérieur, ou la source, qui s'est révélée simplement parce que tu lui a ouvert la porte. La porte, ici, c'est une parole, une prise de conscience. Et le sentiment est l'énergie qui circule par cette porte.

Alors ensuite il y a des tas de moyens d'ouvrir cette porte avec intention. Il y a même plusieurs portes...

Mais avant tout, ce serait un grand pas de reconnaitre ces moments de prise de conscience et de ressentis pour ce qu'ils sont. sans ça, il y aurait du reniement qui referme la porte. Rien de grave. elle est toujours prête à se réouvrir, toujours disponible...

Pour ouvrir cette porte avec intention, "l'art du calme intérieur" de Eckhart Tolle, est un moyen simplissime... parmis tant d'autres.

Divinamicalement.
blogmaster

@ Orang: la vie conspire en ta faveur...

10 appréciations
Hors-ligne

@ Orang: la vie conspire en ta faveur...

C'est certain . Le hasard et la coincidence n'existe pas . Dans chaques situations , il y a toujours le fameux 'Qui je choisis d'être' qui rôde ...

Une situation , c'est comme un miroir dans laquelle notre personnalité se reflète . Et ces situations sont aussi là pour nous montrer les petites incohérences de notre comportement . Dans tous les cas , il y a toujours quelque chose à (ré)apprendre sur nous-même ...

L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .

1 appréciations
Hors-ligne
Cher Blogmaster, tu viens de me rappeler que j'ai très souvent des moments de grâce... à la lecture de CAD, combien de fois me suis-je mise à pleurer tant je me sentais interpelée et si reconnaissante...et combien de fois je ressens d'énormes bouffées de ''bonheur'' sans raison apparente...

Tu as tellement visé dans le mille quand tu m'as fais réaliser ces vibrations qui irradie de moi pour indiquer que c'est vrai....Et comme tu me le dit aussi je pense que je m'attendais à quelque chose de, comment dire....d'autre! Aussi simple que ça.

Mais grâce à ton intervention, je reconnais bien humblement ces nombreux moments de prises de conscience et de ressentis dont je n'avais pas réalisé l'ampleur.

Et comme je suis à l'écoute des suggestions de mon âme, je suis présentement en train de lire Le pouvoir du moment présent d'Eckhart Tolle!!!! Y a vraiment, mais vraiment pas de hasard. Merci encore! Bien Amicalement.
Fleur de Lotus
blogmaster

Il n'y a pas de hasard, en effet. Et si je suis "tombé" sur un extrait du livre de Paul Ferrini hiers soir, "l'amour sans conditions" sur lequel Kris a d'ailleurs posté un sujet récement, extrait qui abordait les "méthodes" de méditation, c'est certainement pour me faire un rappel bien précis.

Le rappel que j'ai reçu est que nous pensons avoir besoin de "méthodes" tant que nous ne savons pas ÊTRE. Une méthode peut très vite devenir une tentative de forcer le passage. Alors que tout se passe naturellement en douceur. C'est pourquoi ces moments de reconnections (=prise de conscience que nous sommes effectivement connectés) sont si simples pendant nos lectures, parce qu'on ne les recherche pas forcément et qu'on les laisse venir.

Bien entendu, c'est ce qu'enseigne le pouvoir du momment présent. Être présent, dans un état d'ouverture, dans lequel le mental n'obscurci plus notre conscience. C'est un sentiment délicieux de gratitude et de paix, comme une douce chaleur qui imprègne tout; même notre mental!

Car l'erreur possible dans l'interprétation de ces "méthodes" ou de ces états de grâce qui pourtant nécessitent une sortie de ce mental, ou une prise de distance ou une désidentification au mental, est alors de juger ce mental et de le rejeter. Ce processus de jugement n'est rien d'autre qu'un autre processus mental qui nous maintient dans l'illusion. C'est Alun je crois, qui a parlé récement de "la satanisation de l'ego": c'est bien vu.

Comme tu vois Fleurdelotus, ton intervention me mène aussi à certains rappel. Un rappel que j'ai co-créé. Car les réponses que nous lisons dans un livre, dans nos conversations ou que nous recevons par n'importe quel autre moyen et n'importe quelle coïncidence, ce sont nos réponses. Ce sont juste les différentes façon que notre âme a choisi pour se donner à elle même la joie de redécouvrir qui nous sommes. C'est ce que tu as fait vraisemblablement avec notre conversation.

Divinamicalement.

1 appréciations
Hors-ligne
:b2: Depuis que mon âme m'a guidée vers le site, je prend de plus en plus conscience de ma création de vie, je m'attarde plus sur ce que je vois, je pense, j'entend et je dis. Dieu n'a-t-il pas dit: je vous parle, mais qui écoute? J'ai aussi cessé d'être dans l'attente d'une explosion nirvanesque comme Blogmaster me l'a fait comprendre. Je savoure l'instant présent et les moments inattendus de bonheur que je reçois. J'accepte maintenant plus facilement les épreuves puisqu'elles ont été placées sur ma route par ma propre création. Je suis très reconnaissante envers vous tous de m'aider dans mon cheminement.

Fleur de Lotus
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.