Conversations avec Dieu




"Aime et fais ce que tu veux "

0 appréciations
Hors-ligne
Je vous livre cette citation et le commentaire de François Garagnon qui l'accompagnait , lu ce matin....tellement en accord avec CAD et "demande toi toujours ce que ferait l'Amour?".
"Cette exhortation, si on ne la savait pas de Saint Augustin, pourrait constituer la devise d?un anarchiste ou d?un épicurien occupé à goûter sans contrainte aux plaisirs de la vie. Or, ce mot d?ordre aux allures libertines, traduit en fait une exigence d?ascète : dès lors que l?on se laisse suffisamment inspirer par l?Amour, quel que soit l?acte que nous posons, il ne pourra qu?être juste et bon. L?Amour est l?inspirateur de tout bien, tout ce qui en naît ne peut être que bénéfique, pourvu que nous nous assurions de la pureté de la source. De fait, il ne faut pas mêler l?amour à d?imparfaites aspirations ? orgueil, égoïsme, secrète convoîtise, volonté d?emprise et d?accaparement ? mais en faire un don, et s?en laisser traverser. Saint Augustin précisait : « Aime et fais ce que tu veux ; si tu te tais, tais-toi par amour ; si tu parles, parle par amour ; si tu corriges, corrige par amour ; si tu pardonnes, pardonne par amour ; aies au fond du c?ur les racines de l?amour ; de cette racine, il ne peut rien sortir que de bon ». On pourrait traduire cette idée ainsi : Laisse-toi inspirer par l?Amour même, et l?exercice de ta liberté ne saura être que virtuose? "
Avec toute mon amitié
sherlock

0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour, sherlock.

Oui, à ceci près que pour le plus grand nombre d'entre nous ce mot d'"Amour" est un vague concept générique. Chacun lui attribue le contenu concret qu'il croit bon et ces divers contenus ne sont pas toujours en parfaite harmonie.

Il faut déjà être bien avancé sur le plan spirituel pour distinguer l'amour véritable de tout ce qui cherche à se faire passer pour lui.

Bien à toi.

Jean-Louis
chris

bonsoir !

je suis d'accord avec Jean-louis,
cette phrase ne peut être comprise que si l'on est arrivé à ce stade de compréhension de l'amour.

sinon, c'est une perte de repère assurée,
plus besoin de réfléchir,
et il y a une personne qui m'avait dit cette phrase aussi, elle même étant persuadée qu'elle était reliée à l'amour.

je me suis aperçu que ce n'était pas du tout vrai, et cette personne vit avec cette phrase, en pensant qu'il est relié à l'amour,
alors qu'il ne fait que suivre un chef spirituel.

:pointex: Il ne faut jamais retirer cette phrase de son vrai contexte...

2 appréciations
Hors-ligne
Cher tous,

Merci Sherlock pour ce très beau texte partage à garder toujours au coeur : Aime et fais ce que tu veux. Effectivement en parfait accord avec CAD.

Mais je suis également tout à fait d'accord avec Jean-Louis et Chris, que cette phrase est une clé vers la Lumière que pour celui qui sait vraiment ce qu'est l'Amour.

Et nous avons tous une définition plus ou moins pollué de ce mot.

Il y a eu un échange intéressant à ce sujet sur ce blog dans la catégorie "le dialogue continue", sujet "qu'est-ce qu'aimer?"

Il n'y a qu'à écouter les chansons d'amour ou les films pour voir comment il y a une confusion entre l'amour (qui donne avec joie) et l'attachement (qui prend avec peur)

"Il l'a tuée par amour" "Il m'aime tellement qu'il est hyper jaloux" "Aimer fait souffrir" "Tu m'appartiens", etc...
Tout cela sont des expressions d'attachement qui prennent leurs racines dans la peur de perdre, de manquer, dans la croyance en la séparation.

On "aime" en fonction de la manière dont on a été aimé, enfant. Personnellement, j'ai été aimée avec conditions, et ce n'est que grâce à CAD et beaucoup par le très beau livre de Paul Ferrini : "L'amour sans conditions" que j'ai pu commencer à entrevoir ce qu'est véritablement l'amour.

Pour moi une très belle définition de l'amour se trouve dans les Evangiles : 1 Corinthiens 13, ou amour est souvent mal traduit par le mot "charité"

Pour moi, l'Amour est à la base de toute chose, c'est le fondement de nos vies et CAD est justement venu pour nous aider à comprendre ce qu'est vraiment l'amour que Dieu a pour nous, qui n'a rien à voir avec ce que les hommes en ont fait.
Pendant des siècles, on a attribué à Dieu "l'amour" humain, qui n'en est pas : vengeur, punisseur, juge,tueur, etc...tout ça joyeusement mélangé avec des affirmations de L'amour éternel et parfait de Dieu pour nous, d'où les confusions.

Mais CAD dit que lorsqu'on aime vraiment, on fait l'expérience de Dieu, n'est-ce pas immense?

Le chapitre 8 du tome 1 de CAD est aussi très guérisseur dans ce sens, car il nous montre ce que sont de véritables relations personnelles dans l'optique de l'amour - Agapé - et de chercher à les mettre en pratique et à les comprendre profondément à "sauvé" mon couple, si je puis dire...oui, je peux le dire!


Plus le temps passe, et plus je ressens qu'aimer quelqu'un de particulier, ou autrui en général, n'a aucun rapport avec comment l'autre est.
L'autre, tel quel, n'est qu'un cadeau qui nous est donné pour développer l'amour véritable, inconditionnel.

Et je commence à comprendre mieux cette coutume ancienne ou les époux étaient mariés sans se connaître, sans se choisir. Cela va totalement à l'encontre de notre culture de l'amour romantique, avec le coups de foudre, le tomber amoureux, etc... mais au niveau spirituel, cela est une véritable initiation à l'amour, à aimer l'autre tel qu'il est.
Bien entendu, je parle à un niveau spirituel élevé, dans l'idéal, je ne soutiens en aucun cas les mariages forcés! je ne dis pas c'est ce qui doit être fait, mais je comprends l'intention. Puisque beaucoup de traditions ont une origine religieuse, qui souvent est ensuite pervertie, le sens en est oublié.

Mais la perversion de l'union romantique, c'est que souvent, on choisit l'autre parce qu'il nous apporte telle ou telle chose, qu'il comble nos besoins, qu'il réalise nos rêves, etc...et quand cela s'affadit, ou change, la relation est mise en danger. Je ne le condamne pas, bien sûr, mais je constate.

Bon.J'ai un peu divergé, mais si quand même... pour plagier Mme Roland, guillotinée en 1793 : Amour! Que de crimes commis en ton nom!

Qu'en pensez-vous?
Lénah

10 appréciations
Hors-ligne
Heureux d'entendre des gens qui ne sont pas dupent de "l'amour globale terrestre".

L'Amour véritable ne peut être que sans aucune condition . C'est aussi pour cette raison qu'il est relativement RARE sur Terre .

En fait , le seul moment ou il y a vraiment Amour véritable c'est quand il n'y a pas d'obligation , d'obligation de séduire .
Et malheureusement entre 2 adultes qui vivent ensemblent , il y a souvent une tentative de séduction permanente :

La femme fait "ça" pour que son homme ne la quitte pas .
l'homme fait "ça" pour que sa femme ne le quitte pas .

Je pense que les seuls êtres avec qui les adultes sont vraiment QUI ILS SONT , c'est avec leur enfant(s) et leur animal(s) de compagnie .
Pour moi , c'est le seul moment ou nous sommes vraiment NOUS MEME à 1OO% . là , on peut effectivement parler d'AMOUR VERITABLE et sans calculs .

Pour ce qui est du "couple" , le chiffre des divorces et des séparations ....

la preuve étant que nous avons tous des critères physiques ce qui pouvent que nous n'aimons pas vraiment sans conditions .

Pour ma part je ne crois pas à l'humain qui réussi à vivre toute SA vie dans l'Amour Permanent , nous n'étions pas là pour vérifier que Gandhi ou même Jésus ont toujours "AIMER" chaques secondes de leur existences ... , la matière rendant cette mission quasi impossible et un humain reste un humain ... l'important étant de s'en approcher le plus possible et c'est SEULEMENT ce que ces 2 maîtres ont fait .

Si déjà , nous vivons notre vie sans "blesser" l'autre volontairement , sans trahir l'autre , sans voler l'autre , ..ect... , nous transmettons à l'Univers une belle image de QUI NOUS SOMMES , même si ce n'est qu'un échantillon .

Sur Terre , c'est déjà ENORME !

Orang.



Derni?re modification le 18-06-2009 ? 01:58:42
L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .

2 appréciations
Hors-ligne
D'accord avec toi, Orang. Quand on dit qu'on aime quelqu'un, si on voulait vraiment être honnête, on dirait, je l'aime 10 minutes, 10 minutes, 1 heure par jour...

Quand à l'amour à 100% des parents pour leurs enfants, je crains de te détromper, Orang, en m'appuyant sur mon propre cas. C'est sûr que l'amour d'un parent est souvent plus "donneur" "dévoué" que pour un compagnon, une compagne, mais j'ai fait l'erreur, à un moment de ma vie de mère, "d'utiliser" mes enfants pour essayer d'avoir une meilleure image de moi-même, ou je dirais plutôt une moins pire, et également, j'attendais du retour d'amour de mes enfants, par rapport à tous mes "dévouements" pour eux.

Tu vois, ce n'est pas si simple, amour et attachement sont étroitement imbriqués, et ma quête, c'est que l'amour soit plus lourd dans la balance que l'attachement.
Lénah
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.