Conversations avec Dieu




La série d'articles la plus importante que vous puissiez lire.

8 appréciations
Hors-ligne





Mes chers amis ...

Et si les idées les plus merveilleuses que vous aviez jamais eues sur la vie étaient vraies?

Et si les idées les plus merveilleuses que vous aviez jamais eues sur vous-même étaient vraies?

Et si les idées les plus merveilleuses que vous avez eues sur ce qui se passe après la mort étaient vraies?

Et si les idées les plus merveilleuses que vous ayez eues à propos de Dieu étaient vraies?

Qu'est-ce qui serait alors vrai pour vous?

Y a-t-il une différence entre ce qui serait vrai pour vous et ce que vous expérimentez maintenant, basé sur ce que vous croyez actuellement,
sur vous-même, sur ce qui se passe après la mort et sur Dieu?

Si oui, pourquoi auriez-vous des croyances sur la vie, sur vous-même, sur ce qui se passe après la mort et sur Dieu qui sont différentes de
vos idées les plus merveilleuses sur ces choses?

S'il n'y a pas de différence, vos plus belles idées sur ces choses ont-elles un impact sur la façon dont vous vivez et expérimentez votre
vie?

Avez-vous des idées à propos de ces choses, ou avez-vous pris la position par défaut que vous ne savez pas, et que vous ne connaissez pas
assez, pour que cela change quelque chose dans votre vie?

Est-ce que tout cela a une importance?

Votre réponse à ces questions est maintenant en train de définir le cours et la direction de votre vie. La réponse collective de l'humanité à ces questions est en train de créer l'avenir de notre espèce. Cela peut vous aider à explorer les sujets abordés ici.

Qu'en pensez-vous? Pouvons-nous continuer?



Je ne sais pas pour vous, mais mes idées les plus merveilleuses sur la vie sont:

    1.C'est une expérience avec un but plus grand que la simple survie.
    2.Tout ce qui se passe, à la fois dans nos vies individuelles et dans notre expérience collective, sert parfaitement ce but.
    3.Notre expérience de la vie est contrôlable à un degré beaucoup plus grand que nous pourrions l'imaginer.
    4.Chaque événement apporte des avantages sous une forme ou une autre.
    5.Il n'est pas nécessaire que la vie inclue la souffrance.
    6.Il y a plus de choses ici que nos yeux puissent voir.


Je ne sais pas pour vous, mais mes plus belles idées sur moi-même sont:

    1.Je suis une Individualisation de la Divinité, une Singularisation de la Singularité, une Expression Unique de l'Essence Essentielle que
certains appellent "Dieu".
    2.Je ne suis, en conséquence de cela, pas seul, et ne le serai jamais.
    3.Je suis merveilleux de cent façons. Non, mille.
    4.Je suis capable d'être tout ce que je veux être.
    5.Je suis capable d'aimer les autres sans condition.
    6.Je suis capable de vivre dans les limites et les définitions de l'expérience humaine normale sans rencontrer de malheur prolongé, de
confusion ou de désespoir - et ma vie en a été un témoignage.


Je ne sais pas pour vous, mais mes idées les plus merveilleuses sur ce qui se passe après la mort sont:

    1.Je continuerai à vivre, simplement sous une autre forme.
    2.Je ne cesserai jamais d'exister, mais je continuerai à vivre pour toujours et à jamais, éternellement.
    3.Je serai réuni avec tout le monde.
    4.Je serai réuni avec Dieu.
    5.Je resterai uni à ceux qui vivent après moi dans leur forme physique actuelle. Je sentirai leur amour, et ils sentiront le mien.
    6.Je n'éprouverai que de la joie, de la liberté, une compréhension totale, une conscience complète, une sérénité absolue et une béatitude
sans fin, avec la connaissance la plus complète de tout, et tout ce que
Je souhaiterai explorer sera disponible à la vitesse de la pensée.
    7.On me donnera l'occasion de retourner à la vie physique, et je la prendrai, poursuivant son but joyeux à maintes reprises, à mesure que
j'élargirai mon expérience et mon expression de Qui je Suis Vraiment.


Je ne sais pas pour vous, mais mes idées les plus merveilleuses sur Dieu sont:

    1.Dieu existe.
    2.Dieu est l'entité, l'énergie et l'essence les plus merveilleuses dans toute la création.
    3.Il n'y a pas de séparation entre Dieu et moi. Il n'y en a jamais, il n'y en a pas maintenant, et il n'y en aura jamais.
    4.Dieu m'aime et chaque être dans la vie sans condition, sans l'exigence de rien en retour, et sans limitation.
    5.Dieu ne me jugera jamais, ne me condamnera pas, ne me punira de rien.
    6.Dieu m'a donné la liberté et le pouvoir de créer ma propre réalité interne des manifestations extérieures, des événements, des situations
et des circonstances de ma vie.
    7.Dieu attend de m'embrasser et de me serrer dans ses bras et de me tenir et de m'envelopper de l'Amour Divin, et de le faire quand et
comment je le demande à Dieu.
    8.Dieu et moi avons une relation personnelle. Une relation faite de l'unicité et de l'unité et de la singularité du but, du désir et de l'intention.



Extrait traduit de la newslettre de Neale Donald Walsch.


8 appréciations
Hors-ligne
Suite de la newslettre de Neale Donald Walsch


Quelles sont les idées les plus merveilleuses que vous avez eues sur la vie, sur vous-même, sur la mort et sur Dieu? Je vous invite à en faire la liste, tout comme je l'ai fait et partagé la semaine dernière.

Maintenant, regardez vos idées et regardez les miennes. Y a-t-il des différences majeures? Je me demande où nous sommes d'accord (si nous le sommes...). En ce qui concerne nos idées sur la vie, pouvons-nous convenir que ...

C'est une expérience avec un but supérieur à la simple survie? Tout ce qui se passe, à la fois dans nos vies individuelles et dans notre expérience collective, sert parfaitement cet objectif? Notre expérience de la vie est contrôlable à un degré beaucoup plus grand que nous pourrions l'imaginer? Chaque événement nous apporte des avantages sous une forme quelconque? Il n'est pas nécessaire pour la vie d'inclure la souffrance? Il se passe plus de choses ici que nos yeux puissent voir?

Je voudrais partager avec vous ici mes raisons pour lesquelles ce sont mes plus merveilleuses idées sur la vie. Mes compréhensions concernant ces choses viennent directement de mon expérience du dialogue trouvé dans la série de livres Conversations avec Dieu.

La raison pour laquelle je crois que la vie est une expérience avec un but
plus grand que la simple survie est qu'il m'a été dit dans ce dialogue
que notre survie n'est pas en question. On m'a dit que l'Essence de Qui Nous Sommes survit à l'expérience que nous appelons «la mort».
En effet, on m'a dit que nous existons pour toujours, et à jamais. De plus, on m'a dit que nous avons toujours existé. Nous n'avons pas commencé notre existence avec notre naissance dans cette vie. Nous "avons toujours été, sommes maintenant, et le serons toujours", pour utiliser les mots de CAD.

Si cela est vrai, alors clairement notre objectif quotidien, notre intention, notre motivation et notre aspiration doivent avoir à faire avec quelque chose de bien plus grand que la simple survie. Il doit y avoir une autre raison pour laquelle, en tant qu'entités éternellement existantes, nous nous trouvons maintenant en train de vivre et de nous exprimer dans des corps physiques qui n'existent pas
éternellement. Que faisons-nous ici? Pourquoi et comment sommes-nous venus ici? Est-ce que cela a un rapport avec ce qui se passe après notre départ?

Bien sûr, si nous ne sommes pas des entités éternellement existantes - si notre existence commence et se termine avec notre naissance et notre mort ici sur Terre - toutes les questions ci-dessus disparaissent. Ils n'ont aucune pertinence du tout.

Beaucoup de gens croient à la seconde moitié de ce que j'appelle l'équation de vie éternelle. Autrement dit, ils croient que nous n'avons pas toujours existé, mais que notre
existence a commencé avec notre naissance dans cette expérience physique
présente. Ils croient, cependant, que notre existence continue après cette expérience
physique actuelle, en tant qu'entités non-physiques éternelles. Ils croient aussi que la façon dont cette existence continue éternellement -comme une expérience de joie merveilleuse ou une expérience de pure agonie - dépend, en fait, entièrement et complètement de ce que nous
avons fait ou n'a pas fait, cru ou non sur Terre. En d'autres termes, nous nous «trouvions» ici, plus ou moins contre notre volonté, n'ayant rien à voir avec notre arrivée (comment pourrions-nous,
si nous n'existions pas avant notre arrivée?), Mais ayant à présent tout à voir avec ce qui arrive après notre départ.

Ces croyances sont les fondements de la plupart des grandes religions du monde.

Beaucoup d'autres personnes ne croient même pas à la moitié de l'équation de la vie éternelle. Ils ne croient pas que nous avons toujours existé, ni que nous existerons toujours éternellement dans le futur. Ils croient que leur vie sous forme physique est simplement un incident
biologique, le résultat d'interactions et de réactions chimiques certaines et particulières, et que la vie sous forme physique se termine par la fin de ces interactions et réactions chimiques. Ils croient qu'au moment de ce qu'ils appellent la «mort», ils cessent tout simplement d'exister.

Un troisième groupe croit comme moi. A savoir, que nous "étions" avant cette existence physique présente, et que nous "serons" après cette existence, avec notre conscience de soi et
notre éveil et le sens d'une identité particulière intacte. Ils croient aussi que leur existence éternelle n'a rien à voir avec la Récompense ou le Châtiment, et ne sera donc jamais une expérience
d'agonie, mais simplement une expérience de la connaissance paisible et sereine de Qui et Ce qu'ils sont vraiment, avec l'expérience toujours croissante de cela à travers les manifestations physiques continues de l'expression individualisée de l'Essence Essentielle que nous sommes tous.

Ce groupe croit, comme moi, que nous sommes des êtres qui ne nous
"trouvons" pas contre notre volonté, mais qui sont venus ici tout à fait
exprès, se manifestant dans la physicalité avec un but particulier et
spécifique - identique pour chacun de nous, mais singulier en chacun de nous, selon nos modes d'expression individualisés (de même que deux musiciens peuvent jouer la
même composition de manière totalement différente).

L'information qui m'est donnée dans Conversations avec Dieu est que nous vivons
chacun des «vies» multiples et sans fin (c'est-à-dire des expressions de
l'Essence Essentielle en visible, ou ce que nous appelons «physique»)
avec l'intention d'utiliser chaque incarnation pour annoncer et déclarer, exprimer et réaliser, expérimenter et devenir la prochaine version la plus grandiose de la plus grande vision que nous
ayons jamais eue à propos de Qui nous sommes.

Bref, le but de notre vie, m'a dit CAD, est d'évoluer. Ma compréhension est que nous sommes la Divinité exprimant de plus en plus ce qui 'est, et utilisant la "physicalité" pour démontrer et expérimenter cela. Nous ne sommes, individuellement, nullement séparés du Tout, pas plus qu'une
vague n'est séparée de l'Océan, mais toujours et pour toujours une expression
de celle-ci, y revenant après chaque expression, en émanant une fois de
plus pour se manifester à nouveau.

Dernière modification le dimanche 25 Février 2018 à 18:50:06

2 appréciations
Hors-ligne
4.Chaque événement apporte des avantages sous une forme ou une autre. 
    5.Il n'est pas nécessaire que la vie inclue la souffrance.
  6.Je suis capable de vivre dans les limites et les définitions de l'expérience humaine normale sans rencontrer de malheur prolongé, de confusion ou de désespoir . 


Il est vrai que chaque événement apporte des avantages mais la vie inclue souvent la souffrance. Par exemple on apprend la patience à force de partager la vie d'un autiste profond ou celle d'une personne en fin de vie. Ces expériences sont riches d'enseignement mais douloureuses pour les accompagnants et la personne en fin de vie. Certes la douleur n'est pas la souffrance et nous ne sommes pas obligés d'ajouter de la souffrance à la douleur mais quand viennent l'épuisement, les difficultés matérielles qui font le vide autour et laissent place à une profonde solitude et même à un emprisonnement physique par exemple dans les cas d'hospitalisation à domicile, à l'incompréhension totale des intervenants comment éviter la souffrance ? Alors on crie au secours Dieu et...... rien.

6.Dieu m'a donné la liberté et le pouvoir de créer ma propre réalité interne des manifestations extérieures, des événements, des situations et des circonstances de ma vie. 
Encore faut-il y parvenir. Evidemment il y a nos choix, mais lorsque le choix est limité (conditions sociales, politique et économie du pays,  âge etc....) et lorsque le choix est fait en direction de l'humanité et non du confort, même assumé, lorsque la personne ne voit aucune issue que la mort et/ou la pauvreté, encore une fois on crie au secours..... on lève les yeux car dans ce cas "nous sommes entre les mains de Dieu" et soudain nous vient à l'esprit que "les moulins de Dieu broient lentement mais sûrement et finement" et que nous sommes de grain broyé et que l'épreuve durera à vie... avec horreur.
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.