Conversations avec Dieu




incomprehension

0 appréciations
Hors-ligne
bonjour,

je lis beaucoup de bouquins sur l'au-delà, nde, dieu, etc;;

je cherche,

que répondre à quelqu'un qui vous traite de prétentieuse quand vous

dites que Dieu parle peut-être à chacun d'entre nous; en écoutant,

peut être; on me répond qu'on ne peut passer que par les prêtres!


Salut,
Pourquoi chercher à le convaincre ? Est-ce si important ? Il appartient à chacun d'en faire l'expérience, non ?

2 appréciations
Hors-ligne
Techniques de méditation : Accord toltèque N°2 - " Quoi qu'il arrive, n'en faites pas une affaire personnelle "

Rien qu'en appliquant ce deuxième accord " dit don Miguel, " vous commencerez à briser des dizaines de petits accords qui vous font souffrir ". Ne plus prendre les choses personnellement, c'est en effet retirer à autrui le pouvoir qu'on lui a donné de nous juger, de nous critiquer, de nous nuire. C'est cesser d'attacher de l'importance à l'opinion d'autrui, ne plus dépenser d'énergie à défendre une image idéale de soi contre les critiques, ni à chercher à la nourrir de compliments. Dans la pratique, cependant, prendre tout ce qui nous arrive personnellement est plutôt la norme. La moindre remarque nous vexe, nous irrite ou nous attriste. Et je me suis rendu compte que tout en comprenant la pertinence de ce deuxième accord Toltèque, beaucoup ont de la peine à l'appliquer. En effet, il est difficile de mettre en pratique une injonction en " Ne... pas " : OK, je n'en fais pas une affaire personnelle, mais alors... j'en fais quoi ? Untel me traite d'idiot(e) ou d'incompétent(e), m'insulte ou m'humilie : comment réagir autrement que personnellement ?
 
Une première clé consiste à changer de centre de gravité dans la relation. Au lieu de m'occuper de moi, de ce qu'on dit de moi, de comment autrui se comporte envers moi, je m'intéresse à l'autre : qu'est-ce que son attitude et ses paroles me disent de lui et non de moi, que m'apprend-il sur lui en me parlant de moi ? " Une montée est une descente vue d'en bas " dit un adage plein de bon sens qui nous rappelle qu'une opinion n'a de pertinence qu'en fonction du point de vue d'où on l'émet. C'est ce que soulignait Courteline avec humour : " Se faire traiter d'idiot par un imbécile est une volupté de fin gourmet ". Celui qui me traite de minable ou de nul m'indique surtout depuis quelle orgueilleuse hauteur il me considère. Par analogie, le poids qu'affiche une balance n'a de valeur que si celle-ci a été étalonnée, mise à zéro : pourquoi donc accorder de l'importance à une opinion (=une mesure), si le point de vue dont elle émane ne me paraît pas juste, pas fiable?
 
Enfant, rappelle don Miguel, c'est à travers le regard des parents et des adultes que nous nous sommes formés une image de nous-même, que nous avons appris (ou cru apprendre) qui nous étions : " tu es moche ", " tu es nul(le) ", " tu es lent(e) ", etc. Nous avons accepté ces jugements en croyant le point de vue des adultes fiable. Ces qualificatifs ont eu un impact sur nous parce que nous avons donné notre accord à ce qui nous était dit de nous. Adulte, devenu conscient des limites et de la relativité des points de vue de ceux qui nous ont étiquetés, il nous revient de briser les accords qui nous limitent et nous rendent dépendant de l'opinion d'autrui. De même, il nous revient de conclure l'accord de ne plus accepter, en les prenant personnellement, les opinions et jugements d'autrui qui ne reflètent le plus souvent que le point de vue faussé de ceux qui les émettent. Un accord important à briser pour ne plus prendre les choses personnellement, est donc celui qui consiste à croire (cela vient de notre enfance) que les autres nous connaissent mieux que nous. En réalité, personne n'est dans notre tête, dans notre c?ur ou dans notre corps : nul ne sait mieux que moi ce qui se passe en moi, ce qui m'anime, pourquoi je me lève le matin, quelles sont mes intentions, mes idéaux, mes craintes, etc. Son propre étalon, ce n'est pas dans l'opinion fluctuante des autres qu'il faut le chercher, mais en soi, en l'établissant de préférence d'après les repères stables fournis par les grands principes spirituels d'amour, de vérité et de sagesse.
 
Une dernière clé et une mise en garde, pour conclure. La clé : lorsque vous réagissez personnellement à un jugement d'autrui, sachez que cela signifie que vous vous jugez vous-même de la même façon. C'est un phénomène de résonance. Votre réaction vous donne donc l'occasion de vous libérer d'un jugement envers vous-même, titillé par la critique d'autrui.
 
Celui qui a totalement cessé de se juger lui-même n'est plus atteint par les jugements des autres. Et enfin la mise en garde : ne pas prendre les choses personnellement ne signifie pas ne pas les prendre du tout ! Tout renvoyer à son interlocuteur en lui disant : c'est ton point de vue, c'est ton problème, c'est ta vision des choses, etc., aboutit à s'enfermer dans une bulle où il n'y a plus d'échanges avec autrui. Le regard d'autrui sur nous n'est pas forcément juste ni 100% vrai, mais il n'est jamais inintéressant : il a toujours quelque chose à nous apprendre, que ce soit sur l'autre ou même sur soi (par les réactions qu'il déclenche en nous, notamment). C'est d'ailleurs lorsqu'on a cessé de prendre les choses personnellement qu'on est le mieux en mesure de tirer profit d'une opinion ou même d'un jugement, précisément parce qu'on n'y réagit plus : l'échange peut alors être ouvert, constructif, mutuellement enrichissant, même lorsqu'il est amorcé de façon agressive ou violente.On apprend dans les dojos d'arts martiaux à parer des attaques diverses. Les Quatre Accords toltèques nous fournissent des clés pour tirer le meilleur des attaques verbales ou comportementales. Il serait d'ailleurs envisageable de mettre sur pied des séances où, comme pour les arts martiaux, on pourrait pratiquer au ralenti, progressivement, dans un cadre sécurisé, l'art de défléchir des attaques verbales, de ne pas réagir personnellement, etc. Des amateurs ?...
 
Olivier Clerc
Meditation France
 
"Je suis Toi, Tu es Moi". Nous sommes tous UN!

10 appréciations
Hors-ligne
Je suis d'accord avec babine , tu ne pourra jamais convraincre qui que se soit par des mots . Tu peux dire des choses aux autres mais tu ne dois surtout jamais rien en attendre .

D'abord parce ce que tu pense toi , est peut-être à des milliers de kms de ce que peuvent penser tes amis , et tu n'est pas là pour ça .

Il n'y a pas plus sourd que celui qui ne veut pas entendre et pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir . Partant de cela , pense pour toi , réfléchi pour toi et ne t'occupe pas des autres car tu risque de te rendre rapidement compte que tu perd ton temps .

En ce qui me concerne , je laisse les gens à leur propres choix .
Chacun est responsable de sa propre vie et ta mission est d'intervenir et d'aider , que si la personne en question le désir vraiment . Chercher à convaincre absolument n'est pas donner son avis , c'est s'imposer à l'autre et c'est différent .

Moi , je donne mon avis sur un sujet , j'explique mon point de vue et si je constate que la personne en face est en désaccord total , je n'insiste pas car c'est la pire des choses à faire et je parle d'autre chose . De toute manière , je ne parle JAMAIS de spiritualité avec des personnes qui ne sont ouvertes à rien ( et il y en beaucoup!) .

Ton but ici (sur Terre) , est de comprendre suffisement les choses pour pouvoir plus facilement les exprimer concrètement . Tu es ici pour TOI et tu dois d'abord t'occuper de TOI . Si tu dis une réalité , par exemple que Dieu est en chacun de nous ) et que tes amis te répondent que pour entrer en contact avec Dieu , tu dois absolument passer par les prêtres , un conseil , cesse de parler spiritualité avec ces personnes car crois moi , tu vas gaspiller inutilement de l'énergie .

Si ces personnes pensent cela , c'est leur choix . En ne s'ouvrant pas , ils ont choisie de se tromper dans cette vie là et il faut le respecter . Car ce qui compte , c'est ce que TOI tu pense .
L'humilité , c'est de ne rien vouloir imposer . Et il n'y a que Dieu qui sait VRAIMENT si ce que tu pense est l'absolu Vérité .

Nous ne sommes pas venue ici pour être les sauveurs de gens qui ne veulent pas être sauvé . Je te le dis franchement , si je vois une personne sauter d'un pont pour se suicider , je la laisse faire , grand bien lui fasse . Empêche t'on quelqu'un de fumer , par la force alors que nous savons qu'un fumeur sur deux va mourir du cancer ? et celui qui boit ? qui l'empêche ?

Chacun est responsable de sa vie et surtout de sa vie spirituelle .
Vouloir à tout prix changer une personne ne conduit à rien sinon à mettre en route son propre égo . L'égo du sauveur .

Tous ceux qui viennent sur ce blog (et d'autres blog du même genre) ont choisi de s'ouvrir , ils le font VOLONTAIREMENT .
Ils savent qu'ils ne seront pas juger ou traité de fous . Ils s'ouvrent en compagnie d'autre personnes qui s'ouvrent aussi ..ect

Ce qui compte , ce sont tes pensées , à TOI
ce qui compte , ce sont tes actes , à TOI

Pour ma part , je ne fais que retransmettre ce que j'ai appris , mais ce n'est que mon idée et donc qu'une simple proposition .
Elle n'a de réelle valeur que pour ma propre personne .

Mais c'est aussi l'avis des autres qui m'a permis d'évoluer progressivement , parce que j'ai décider de m'ouvrir , c'est la seule condition . Et si tes amis ont fait (momentanément) le choix de ne pas s'ouvrir à la question spirituel , respecte ce choix là .
Le seul fait de le respecter va te grandir .

Mais tu a aussi le droit de ne pas le respecter , c'est ton choix ...

Non , je plaisante !!

:B1:

Orang.



Derni?re modification le 31-08-2010 ? 21:44:12
L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .
kris

Orang, rien qu'un peu provocateur dans tes paroles !

Je suis sûre que si demain, tu vois quelqu'un se suicider, sauf si tu n'as pas l'temps d'intervenir, ta nature divine se manifestera instantanément, même pour lui demander, pourquoi il fait çà !!

je parie (une tablette de chocolat)!!

parce que c'est ta nature, c'est tout !!
kris


, Orang a perdu la tête !

cette personne qui cherche à "fuir" la vie,
c'est pas son choix de sauter,
c'est juste qu'elle n'a pas trouvé la solution à son problème,
et à ta place, je l'aiderai à ne pas "fuir", avec les mots que
Dieu m'aidera à lui transmettre pour qu'elle comprenne que ce n'est pas un bon "choix"...


:vtn


10 appréciations
Hors-ligne

Je m'attendais plus ou moins à cette réaction , Kris , et elle est bienvenue ! Et pour une fois , ce n'est pas une forme de provocation de ma part . Bien au contraire ...

Car il y a une très grande différence entre proposer l'idée que le suicide est une erreur et l'imposer par la force en empêchant une personne de mettre fin à ses jours .

Quand une personne saute d'un pont et se jette dans la rivière pour se suicider , si nous sautons nous même à l'eau pour l'en empêcher , nous privons cette personne d'une expérience volontaire et individuelle . Nous allons clairement à l'encontre de son nouveau choix . Et de quel droit ?

Veut-on priver cette personne du droit le plus sacré : la Liberté ?
Oui car le choix du suicide reste une liberté au même titre que le choix de décider de vivre . C'est certe un choix dans l'erreur mais un choix quand même !
Encore une fois , entre déconseiller à une personne de se suicider et l'en empêcher par la force , ce n'est pas du tout la même chose !
De plus , pour en revenir au possible dialogue entre nous et le désespéré , j'ai rarement vue quelqu'un qui veut en finir s'installer au bord de la rivière et attendre qu'un bon samaritain vienne lui faire la causette . ça c'est dans "Joséphine ange gardien "(pour ceux qui connaissent ) !!

Kris , tu regarde beaucoup la télé ?

Dans la réalité , la personne prend sa décision souvent des semaines à l'avance , calcul tout et passe à l'acte au moment opportun et de manière extrêmement rapide . Sans témoins .
Il n'y a que les multirécidivistes du chantage affectif qui s'arrangent toujours pour que quelqu'un soit présent à proximitée (ben oui , pour leur porter secours , tu penses !!) .
D'ailleurs , à ce propos , tout comme les vrais miséreux ne demandent jamais d'aide , ceux qui sont en réelle souffrance ne se plaignent pas .

En ce qui me concerne , je crierais toujours haut et fort que le suicide est une erreur mais je n'interférerai jamais dans le nouveau choix d'une personne .

C'est comme si quelqu'un voulait physiquement m'empêcher de manger du chocolat !!! de quel droit ???

de quel droit ?

Remarque , Joséphine ange gardien , des fois c'est sympa ! bon ok , j'ai déjà regardé ... (j'ai honte !)

:B1:

Orang.
L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .
kris

Cher ami, ton post d'avant n'est pas le même !

maintenant que tu expliques vraiment que ce serait du corps à corps,
cela ne pourrait pas marcher,
puisque c'est son idée du suicide qu'il faut changer,
cela ne peut être que suggérer.

je ne sais pas, cela doit être un sujet pour moi ;

mais mon jeune frère a déjà remonté le moral à quelqu'un qui voulait sauter d'un pont.(c'était en province)(cette personne vit encore, évidemment que je le sais puisque c'est mon autre frère.)

et moi même, après une conversation, la personne m'a dit,
bon c'est pas aujourd'hui que je vais me suicider. " (à Paris)


Mohamed Ali a sauvé la vie d'un homme qui voulait sauter d'un toit, il est allé le voir et lui a parlé pendant une heure.

tu vois, il y a pas mal de joséphin(e), dans la vraie vie....(hé hé)
Joséphine, je l'ai regardé une fois cette été, on était hyper contentes, ma fille et moi...

et de quel droit tu ne m'enverrais pas de chocolat !!!

:B1:

10 appréciations
Hors-ligne
Oui , oui , je me souviens pour Mohamed Ali , quand Mohamed Ali est

arrivé avec son regard de tigre , il a dit au gars :

" ah ok , tu veux sauter ? alors surtout te rate pas , parce que moi

j'vais pas t'rater !!!"

Et le gars à eu une , il s'est dit que tout compte fait , il

avait peut-être plus vraiment envie ...





PS: De quel droit on ne t'envois pas de chocolat ? oui d'accord ,le chocolat, c'est bon pour le moral mais ça allourdit aussi le corps éthérique (à cause du sucre) donc c'est pas bon pour tes chakras !!! c'est pas une bonne raison ça ???





Derni?re modification le 02-09-2010 ? 12:11:39
L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .
kris

merci de me rappeler la suite de l'histoire,
parce que je ne m'en souvenais plus,
quel sens de l'humour dans un moment pareil !
cette histoire a dû faire le tour du monde .

pour le chocolat, j'arrêterais pas ! tant pis pour mes :c9: kra

je me suicide au chocolat, et j'suis d'accord avec M.ALI,
le chocolat je ne le rate pas !!!

0 appréciations
Hors-ligne
:B1: a tous,

[b][/b]"Quand une personne saute d'un pont et se jette dans la rivière pour se suicider , si nous sautons nous même à l'eau pour l'en empêcher , nous privons cette personne d'une expérience volontaire et individuelle . Nous allons clairement à l'encontre de son nouveau choix ."

Je connais...
D'une certaine façon, je me suis assise sur le bord du pont avec une idée dans la tête que je refusais. J'avais besoin d'aide, j'ai appelé, j'ai crié, j'ai supplié mais personne ne m'a cru, personne ne m'a vue, entendue (?!). Que du contraire, un proche m'a "poussé". Heureusement, une âme charitable passait par là et s'est "jetée" a l'eau pour me sauver.

Quand j'entends une personne parler de suicide, je l'écoute, je ne l'ignore surtout pas. J'essaie ensuite de la ramener a la raison en lui expliquant que sa vie a plus de prix que ses problèmes, qu'il y aura toujours quelqu'un à qui cette personne manquera, que les problèmes auront gagnés si elle se suicide...
Je ne me jetterai pas à l'eau avec elle, sa vie lui appartient mais je lui tendrai la main et ensuite je passerai mon chemin avec l'expérience nouvelle que j'aurai vécue.
La vie des autres ne nous appartiendrait-elle pas aussi un peu?
J'appelle ça la solidarité.

Bonne rentrée à vous tous,
Cath.
Dieu est partout, soyons donc Amour

8 appréciations
Hors-ligne
héhéhé! il est amusant de voir que dans ce débat, on est passé de l'idée "qu'on ne peut recevoir la parole de dieu que par les prêtres" à l'idée du suicide...

Oserais-je insinuer que c'est pareil? ben je vais me gêner tiens...

0 appréciations
Hors-ligne
''que répondre à quelqu'un qui vous traite de prétentieuse...''

Il est vrai que ce n'est pas agréable d'être rejeté, ridiculisé, dévalorisé, jugé négativement ... etc. (à moins d'être masochiste).
Il n'est pas question de se laisser maltraiter, mais on ne peut éviter les propos désagréables d'autrui. Si on me dévalorise, si on se moque de moi, si on abuse du pouvoir policier contre moi... Je me suis dit que toute douleur émotive ou physique est temporaire et que cela fait partie du processus de la Vie. On ne grandit pas sans douleur... c'est naturel. Parfois, le suicide demeure la seule porte de sortie. J'en sais quelque chose après deux sérieuses tentatives de suicide. Mais il y a aussi la guerre. Il ne faut pas laisser prospérer le despotisme. Ce n'est pas bon pour soi ni pour les despotes. Ce n'est pas seulement moi qui le dit, c'est un enseignement de CAD que je partage tout à fait.

J'ai poussé mes arguments au pire pour montrer ce que je pense vraiment.

0 appréciations
Hors-ligne
Orang et tous les autres

Je n'avais pas lu vos commentaires au sujet du suicide.
Personnellment, mes deux tentatives de suicide furent tout simplement causées du fait que je n'en pouvais plus. Ma souffrance psychique était trop intense; j'étais en crise de désespoir complet. Quand tu as vraiment très mal et qu'il n'y a aucun remède, il n'y a que le suicide. J'en ai fait l'expérience.

Alors... je suis ouvert à toute discussion.

0 appréciations
Hors-ligne
une tite question ,en passant...les "ceusses" qui te traitent de pretentieuse,ce ne serait pas des...hommes,par "zazar"??
ou alors des misogynes d'appoint,filles incompetantes pour tout? (oui,je sais,çà fait jugement,mais çà me défoule aujourd'hui,et en plus ,c'est bien analysé!!!)
bref,des,qui ne supportent pas qu'une femme pense,vive et expérimente par elle-mème,mème la caresse de dieu sur le coeur/cerveau,et qui sont inféodés à tous les intégrismes religieux ( qui ne "relient" hélas ,rien du tout et qui en sont dans l'ignorance crasse ,en plus !)...

courage,vous tous!!!
nous tournons en rond,mais le coeur est au centre ,et il sait ...!
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.