Conversations avec Dieu




DEUIL

2 appréciations
Hors-ligne
Je ne crois pas avoir lu, en tout cas si je l'ai lui je ne l'ai pas retenu, quelque chose dans CAD qui concerne la période officielle de 40 jours (messes de quarantaine par exemple)qui doivent permettre à l'âme de se détacher,de s'élever. 
Il serait logique d'ailleurs que cette période soit plus une tradition qu'une véritable condition du passage car là où sont les âmes le temps n'existe pas.
Si il y a quelque chose, qu'en dit-on ?

 

1 appréciations
Hors-ligne
De mon point de vue, ces quarantes jours (durée qui d'ailleurs varie selon les traditions et les cultures) sont plus fait pour jalonner le processus de deuil que les vivants sont invités à faire. Sachant qu'un deuil non fait est un attachement (donc ce n'est pas de l'Amour) qui entache la liberté de l'âme.
bénigne

2 appréciations
Hors-ligne
Merci Benigne, vous m'avez aidée, je suis en deuil et me dire que cette durée est variable et n'a rien d'une attente spirituelle réelle pour les défunts me rassure. Même si la difficile séparation doit se faire, je crois que l'amour très fort qui unit deux âmes perdure au-delà de la mort, c'est un lien qui ne peut être coupé puisque l'Amour est la source même et l'étoffe de toute vie, de toute création.
Ce deuil met en évidence et rend palpable pour moi le fait que la seule chose qu'on emporte avec soi c'est l'amour donné.
Dépêchons nous donc d'aimer et de donner autant d'amour que nous en sommes capables.

1 appréciations
Hors-ligne
je conseille vivement la lecture des travaux d'Elisabeth Kubler Ross sur les cinq étapes du deuil
bénigne

2 appréciations
Hors-ligne
Merci Benigne. J'ai aussi lu sur ce qui se passe après la mort. Cela m'aide aussi. Même la meteo m'aide car ma mère n'aurait pas pu supporter cette chaleur, elle aurait souffert, elle est donc bien mieux là où elle est maintenant. J'ai l'impression qu'elle a emporté un petit morceau de moi avec elle.

1 appréciations
Hors-ligne
le drame de notre société c'est d'avoir rejeté la mort. La tanatophobie ambiante est nuisible aux vivants et aux morts. Elle sclérose la relation entre les deux mondes. Il est des cultures où on fait la fête lors des obsèques, cela me paraît très juste car la personne qui meurt vient de naître à la Lumière, alors Alléluia, réjouissons nous !
bénigne

2 appréciations
Hors-ligne
Certes mais au début c'est un peu difficile de se réjouir. Intellectuellement je sais que le décès de ma mère est un cadeau de Dieu (cancer)
Elle est décédée comme elle le souhaitait chez elle alors que je lui caressais les cheveux. son infirmière préférée était là, les chats avaient défilé sur son lit pour surveiller sa respiration, à tour de rôle, lorsqu'elle s'agitait, le chat ronronnait pour l'apaiser. Elle a décidé de partir ainsi sans besoin de la plonger dans un sommeil chimique pour qu'elle ne souffre pas. Elle est partie en paix. Mais le vide est là. J'ai un peu vécu en polynésie, je fais comme eux, je lui parle comme si elle était là.
Mais je suis d'accord avec vous Benigne il est stupide d'escamoter la mort aux vivants, même jeunes, car la seule chose dont nous soyons certains dans la vie, c'est que nous allons tous mourir alors autant en parler sans sinistrose en apprenant à accepter, à comprendre que la Vie ne peut pas être interrompue, pas plus que l'Amour. Il faut aussi une Benigne pour le rappeler au moment où on est en plein dans le deuil.
Merci encore
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.