Conversations avec Dieu




AYEZ PITIE DE NOUS

J espere que vous me pardonnerez mais je me permets de raler. Il y a quelques temps nous avions des personnes qui intervenaient, avaient des choses interessantes à ecrire mais que nous ne voyons plus.
C est desolant.
Ces personnes, comme moi d ailleurs, trouvaient que certains discours fortement intellectuels, alambiques, plein d un vocabulaire plus ou moins philosopihe (ou qui se veulent tel) nous semblaient assez indigestes pour ne pas ecrire absconds. Parfois j ai l impression d avoir en ligne des ENARQUES PHILOSOPHIQUES. En plus c est un peu tiede, froid meme. Mais c est beau. Ah c est beau.

Pourtant "ce qui se conçoit bien s enonce clairement et les mots pour le dire arrivent aisement".

A moins que vous ne declariez franchement ce site elitiste.

Voila j ai fini de raler.

Azurea

Assez d'accord avec toi ......



Tu es tout à fait libre d'exprimer tes sentiments et tes ressentis Cofr01, il n'y a rien à te pardonner, héhé !....il est certain que nous sommes tous différents dans notre manière de les communiquer, ce qui fait de chacun de nous un être unique et ce qui nous permet en même temps de contempler la diversité dans laquelle nous avons choisi de venir pour évoluer, ou comme le dis Dieu, pour pouvoir choisir qui nous voulons être maintenant..... :pe:
C'est bien que tu soulèves cette question, tout le monde va pouvoir y penser et chacun de nous va pouvoir se remettre en question, mais c'est peut-être aussi sage d'accepter nos différences et plutôt que de vouloir que les autres changent, simplement regarder en soi pour voir comment être soi-même ce changement....
Et si on laissait les autres simplement être ce qu'ils sont on arriverait sans aucun doute à être aussi ce qu'on est tout simplement..... c'est le chemin de la liberté !
kris tina

vous me réconforter les filles, merci, de vos interventions !

moi aussi j'avais un pincement au coeur de voir que plus personne n'osait s'exprimer,
ici, de peur des réactions de certaines personnes qui ne comprennent pas
ce qu'ils écrivent,

je dirais qu'il est possible aussi de la part de chacun de faire des efforts,
de ceux qui doivent prendre le dictionnaire ou simplement de demander la clarification de la pensée décrite,
c'est certainement difficile de faire attention aux mots qu'on parle lorsqu'on est en discussion, car ici, c'est sur le vif, c'est un dialogue,
c'est pas un exposé qui est fait,

et puis après tout, c'est pas si grave si quelqu'un ne comprend pas,
il est témoin d'une discussion,
c'est aussi un moyen de s'exercer à l'observation, sans réagir...

dans tous les cas, apprenons à vivre ensemble !
et re à chacun(e)


0 appréciations
Hors-ligne
salut cofr ! et les autres aussi,biensur!
je vais raler sur un point technique (qui montrera ma "jeunesse" pour certains)
ce forum ,ce site est INCONFORTABLE !!!voilà c'est dit!
c'est d'un compliqué,sa présentation m'em...de,tres souvent je ne retrouve pas les posts qu'on m'a indiqués et ne peux donc prendre part à la conversation,et quand je fais une demande de recherche ,la reponse est "y a pas"...
pour celui-ci,çà a été le cas,
c'est donc tres facile de vivre ensemble si on ne se croise pas !!!
les penseurs avec les penseurs et les travailleurs avec les prolos!je participe à plein de forum et de sites mais celuici est le plus lent dans le maniment,le sommaire est ...sommaire!...
pour le fond du propos de cofr,je suis assez d'accord mème si je ne navigue pas depuis longtemps sur CAD;il me semble que mettre trop de temps à trouver le post pour encore lire de longues circonvolutions philosophico-depressives,parfois ou psalmodiantes,et dans le fond fort dégoulinantes de bons sentiments ne m'apporte pas grand chose,croisant tout cela tous les jours dans mon travail...si je résume : difficile à trouver,quelque peu égo-nombriliste,boudhaisant et new_ageux,quelque part,çà ne m'apporte plus rien de venir lire ce forum...c'est comme le coup de fil habituel de la vieille copine qui rumine toujours ses rateaux...!!!
je me relis ,c'est un peu sec,à l'emporte pièce,mais j'assume tout! et je vous bise !!!
peutètre à une autre fois!
:b2: ankhnefer
nous tournons en rond,mais le coeur est au centre ,et il sait ...!

0 appréciations
Hors-ligne

Je crois que j'ai une vague idée de ce qu'elle te dirait la vieille copine ............................



Derni?re modification le 20-07-2012 ? 23:52:34

0 appréciations
Hors-ligne

Je ne sais pas modifier mon message .
Avec un peu de chance , si c'est une bonne vieille copine intélligente et ...pas trop réactive ,
elle te fera un grand sourire désarmant !

:vtn
blogmaster

Merci pour ton passage sur ce forum, Ankhnefer. Dommage qu'il ne t'ai rien apporté. J'espère que les lectures de CAD t'en apporte davantage... si c'est le cas, peut-être pourrais-tu partager ici ce que ça t'apporte, car au fait, c'est pour ça que ce blog existe: pas pour attendre que les autres apportent ce qu'on attend, mais pour exprimer ce que CAD (ou d'autres sources ressemblantes) a révélé de profond en nous.

J'ai passé en revue les messages que tu as postés (ce qui est assez facile à faire techniquement parlant), et je n'ai rien vu de tel. Juste des jugements, assumés certes, mais rien qui reflète un apport constructif. Si les posts et les commentaires ne te conviennent pas, car trop philo ou ego-nombrilistes, ok: pourquoi ne pas lancer un sujet qui te convient et/ou donner des réponses qui correspondent à ta façon de communiquer?

Je conseille la relecture du chapitre huit du tome 1 de CAD. Ce chapitre traite des relations. Marilou semble l'avoir parfaitement conscientisé. Peut-être qu'effectivement, attends-tu certaines choses de ce forum que tu n'as pas encore été capable de créer par toi-même...

Ou peut-être que CAD ne te parle pas en profondeur... en ce cas pas de problème, pourquoi rester sur ce forum alors? J'aimerais lire un message de ta part qui témoigne de ton ressenti par rapport à CAD... peut-être une autre fois...

Divinamicalement.
blogmaster

Cher cofr01, j'ai récement posté le commentaire d'article sur le blog:



La simplification est certainement profitable, ça rend plus accessible. Quand un être est éveillé et que sa pleine conscience est retrouvée, ou au moins partiellement éclairée, sa communication devient alors claire. Qu'elle soit simple ou "riche" (je préfère ce terme à ceux de compliqué ou intellectuel, car la conotation est alors péjorative), cette communication est facilement perçue par tout être qui a sa conscience un minimum éveillée, c'est à dire par tout être qui a rétabli son propre contact avec sa conscience.

Pour un esprit simple, une communication rudimentaire sera plus efficace et plus fonctionelle pour démarrer son cheminement. Un esprit plus élaboré se retrouvera mieux dans une description plus détaillée. Mais ces préférences s'estompent plus ou moins à mesure que la conscience est retrouvée.

Personellement, au début de mon cheminement, j'ai conjugué une approche "simple" (à savoir Eileen Caddy) et une autre plus élaborée (cours de philo sur le Bouddhisme). Les deux m'ont semblés excellents et ma compréhension de l'un me faisait apprécier l'autre, et vice versa.

J'ai déjà lu des commentaires sur CAD affirmant que c'était trop simpliste, et d'autres que c'était trop intellectuel...

Ces jugements ne seraient-ils pas témoins d'un attachement encore déterminant au mental-esprit, que cet esprit soit "simple" ou "élaboré"?

Comme cet article l'indique, c'est l'identification à la pensée qui limite l'être, pas la pensée elle-même. L'essentiel est de s'abandonner dans l'observation de la pensée, comme le précise Lénah. Vouloir la "non-pensée" est une autre forme d'attachement et d'identification mentale. En ce sens, j'aime cet extrait posté par kris: ni attachement ni aversion pour les objets de ce monde.

-------------------------------------------------------------------

Ce commentaire que tu as sans doute lu (à moins que le vocabulaire utilisé ne t'ai découragé) puisque tu y as donnés suite, semble bien indiquer qu'il n'y a aucune préférence pour un "élitisme". Il y a effectivement une diversité sur ce forum, et ta contribution est appréciée comme celle des autres, même si elle est différente. Si la simplicité (qui est aussi une question de perception, peut-être que tu n'es pas simple pour un autre! qui sait?) est ton choix, pas de soucis. Mais l'imposer à tous, quelle erreur. Aussi saches que ta simplicité est bienvenue et si parfois certains participants te semblent trop intellos, c'est une belle occasion de te définir.

Je reproduis ici la phrase de Marilou qui est tellement belle: "Et si on laissait les autres simplement être ce qu'ils sont on arriverait sans aucun doute à être aussi ce qu'on est tout simplement..... c'est le chemin de la liberté!" merveilleusement simple, non?

Divinamicalement.

:vtn bonjour blogmaster, en fait dans mon message je ne demandais rien pour moi. J ai techniquement appris à lire des langages "echeveles et enchevetres" et j ai aussi appris à les simplifier lorsque la chose etait possible car parfois il n en resque qu un gros rien.
Pour laisser les autres ce qu ils sont encore faudrait il eviter de les lasser ou de leur coller des complexes d inferiorite en utilisant un langage, vocabulaire et style, trop "echevele et enchevetre". En fait c est tres exactement ce que font les disciples : les maitres : Gautama - Jesus pour les plus connus utilisent un langage tres simple et tres puissant, tres porteur, qui leur vient du plus profond de l ame. Ils sont Dieu. Ils sont Vie.Et vient le disciple qui veut faire passer le message mais qui n a pas encore atteint cet etat d Etre, alors il intellectualise en essayant de ne pas se prendre les pieds dans le tapis. Certains disciples ont transmis un message en y ajoutant un petit quelquechose perso (des fois que le maitre oublie un truc - or un maitre n oublie pas) et ainsi naissent les sectes ou religions (une religion etant une secte qui a reussi).
Les personnes que je ne vois plus sur ce site avaient des experiences à nous apporter qui nous auraient ete fort utiles. Repondre a une question si on le peut, si on le veut c est repondre à son propre questionnement, c est apprendre davantage sur qui nous sommes reellement, c est donner de l amour, c est creer.
Comment peut on etre libre si on vous refuse l information ? si on joue à Pourquoi faire simple quand on peut faire complique ?
J ai eu la chance de rencontrer 2 philosophes et une ecrivain asiatique de calibre international et de discuter avec. Toutes trois m ont dit la meme chose (je ne les ai pas rencontrees en meme temps ni dans le meme contexte) : il est plus facile de faire complique. S exprimer simplement demande un gros travail car il s agit d aller au plus profond de soi pour y chercher sa Verite toute simple. C est une initiation.
En fait je soupconne une derive sectaire du site. Si tel est le cas, c est bien triste. Si ce n est pas le cas, comment mieux aider ? comment donner plus d Amour ?
Toute vie semble aller vers un changement constant en direction d une simplification. Le multiple est un et ne revient un que lorsque tout le monde c est compris, harmonise, aime.
Il est plus facile de simplifier un message (voyez Jesus) pour le rendre comprehensible à tout le monde.
Voyez Kabir : un message poetique, simple, puissant.
CAD : humour, simplicite, puissance.
St Francois D Assise : simple, puissant, poetique.
Ste Therese d Avila : humour, simplicite, puissance.
Le soufisme : simple, poetique, puissant.
Et depuis le xxeme siecle n oubliez pas disait PREVERT :

Il ne faut pas laisser les intellectuels jouer avec les
allumettes
Parce que Messieurs quand on le laisse seul
Le monde mental Messieurs
N'est pas du tout brillant
Et sitôt qu'il est seul
Travaille arbitrairement
S'érigeant pour soi-même
Et soi-disant généreusement en l'honneur des travailleurs
du bâtiment
Un auto-monument
Répétons-le Messsssieurs
Quand on le laisse seul
Le monde mental
Ment
Monumentalement.


Alors : HAUT LES


0 appréciations
Hors-ligne
Merci cofr01, merci!
Tu as osé dire ce que je ne pouvais, voulais, osais dire.
Merci.
Dieu est partout, soyons donc Amour
blogmaster

cofr01, je le redit encore une fois, je n'ai rien contre la simplicité et elle est bienvenue sur ce site. Je ne saurais l'exprimer plus simplement; simplicité: ok!

Je vais reprendre ici de mémoire une citation de CAD (donc pas reprise au mot près car je ne vais pas relire tous les livres pour sortir la phrase exacte): "tu t'engages dans tes relations pour mesurer à quel point les autres sont à la hauteur de tes idées, alors qu'il serait préférable de mesurer à quel point tu es à la hauteur des tiennes."

C'est sans doute un des ces nombreux passages "échevelés et enchevêtré" dont regorge ce site. Il y en a plein de semblables dans CAD et ça n'empêche pas CAD d'être simple, plein d'humour et... puissant - tu as dit puissant? cette citation de CAD que je viens de citer est très puissante, parce qu'elle révèle quelque chose de profondément vrai.

Ce que cette citation de CAD révèle, c'est que nos relations ne fonctionnent pas quand on essaie de faire correspondre les autres à nos idées. Ce sont des attentes, des dépendances mentales. Au nom de la simplicité, il y a alors tentative de l'égo d'imposer sa norme.

Laisse-moi te faire remarquer une chose: dans de nombreuses sectes et religions, il y a des disciples qui affirment que leur doctrine est la simplicité même.

Dans la nouvelle conscience qui émerge sur cette planète, il n'y a pas des maîtres d'un côté et des disciples de l'autre. Nous sommes tous des maitres en devenir, en cheminement. Ce qui signifie que l'on doit se fier à ses sentiments, à son expériences.

Tu affirmes vouloir un cheminement de simplicité, pas de problème. J'affirme que cette simplicité sera davantage véçue quand ces attentes vis à vis des autres seront mises de côté.

L'essentiel est de savoir si tu as véçu cette simplicité. L'as-tu, en l'occurence, exprimée sur ce site? As-tu donc été à la hauteur de tes idées?

Pour ma part, j'ai apprécié tes commentaires dans les nombreux débats sur ce blog, sans pour autant les avoir trouvé empreints de simplicité. Pas de façon remarquable en tout cas.

Je remarque aussi que la mémoire est très sélective: on pourrait trouver des tas de paroles fumeuses et floues chez tous les "maîtres" que tu viens de citer. Même CAD donne parfois du fil à retordre: souvenons-nous du début du tome 1 quand on nous sort toute cette histoire de ce qui est- ce qui n'est pas... tout ça a demandé un certain travail d'assimilation; en tout cas pour moi, et chez d'autres personnes que je connais...

Pour revenir à ton message, et cette affirmation:
"Pour laisser les autres (être) ce qu ils sont encore faudrait il eviter de les lasser ou de leur coller des complexes d inferiorite en utilisant un langage, vocabulaire et style, trop "echevele et enchevetre"."
... il semble donc que la responsabilité de cette émotion de lassitude ou de cet affect mental d'infériorité soit portée par les intervenants de ce blog!!!

Absurde. La question serait plutôt de savoir quelles douleurs et souffrances sont réveillées par ces intervenants. Ou éventuellement, quelles sont les croyances derrière ces émotions?

Et à propos du mental, je crois que ce blog regorge, déborde même, de messages et témoignages qui vont dans le sens du poème de Prévert. La seule nuance que j'apporte, et ce n'est pas de l'intellectualisme, c'est que le mental aussi, peut être simple. Alors en ce cas, la simplicité n'est pas une simplicité issue de l'être, mais un attachement mental.

L'essentiel est que les paroles viennent de l'être. Il faut certes aller au fond de soi pour trouver sa vérité, mais la simplicité avec laquelle elle se manifestera dépend ensuite de l'expérience de chacun. Il y a dans ce cheminement spirituel une diversité qui témoigne de l'infinité de Dieu. Certains êtres exprime avec simplicité, d'autres avec plus de précision. Et s'il y a bien quelque chose de sectaire, c'est de vouloir uniformiser.

Il y a par exemple sur ce site, de nombreuses copies du collectif Ashtar. J'apprécie énormément ces extraits car j'ai un ressenti très profond à leur lecture; une vibration intense (pour la plupart de ces textes en fait). D'après certains commentaires, ces textes sont assez incompréhensibles pour certains... mais c'est pas grave... Quand quelque chose n'est pas pour moi, je zappe! Quand sur ce blog quelque chose ne m'intéresse pas, même chose...

Ce qui compte, c'est que ces paroles fassent résoner notre conscience. Comme quand on lit CAD, on sent que c'est vrai. Cette vérité révélée sous nos yeux nous fait ressentir une vibration. Notre âme sait ce qui est vrai et toute vérité reconnue est comme une ouverture pour laisser notre âme s'exprimer par le sentiment.

Il y certainement eu des personnes qui étaient capables de te communiquer de tels sentiments sur ce blog, cofr01. Si elles ne sont plus là, ce n'est peut-être pas pour les raisons que tu projettes. Certaines personnes, bien que je ne sache pas s'il s'agit des mêmes, m'ont affirmé qu'elles avaient en effet besoin de davantage de temps de ressourcement. Car en effet, ça demande un travail de l'esprit d'écrire et rédiger (même quand on le fait simplement, tu vois?). Il y a toujours cet outil cérébral qui est mis à contribution, le tout est de savoir si la conscience est aux commandes de cet outil, ou si c'est l'égo. Certaines personnes doivent passer beaucoup de temps à s'ancrer dans la conscience, beaucoup de temps à "perdre la tête" pour mieux la contrôler.

Mais il est tard... j'y reviendrai, divinamicalement.

0 appréciations
Hors-ligne
ah,cofr !! quelle culture,quelle fraicheur,quelle répartie aussi et quelle intuition...!
çà me redonne du courage... :b2:

cher blogmaster,non,tu ne m'auras pas avec tes grandes démonstrations sans doute aucun !!! au cas tu n'aurais pas saisi : je n'attends rien,je n'ai pas exprimé quelques avis pour avoir une approbation,et je ne pense pas que mon opinion sur cad intéresse qui que ce soit,lui non plus çà ne l'interresserait pas...!de plus l'expérience initiatique est totalement personnelle et incommunicable,lumineuse et transcendente;et mème si elle est brève son souvenir féconde l'ici-maintenant et la rend peut-ètre perdurante...quant à mes relations ,merci j'en ai beaucoup et quelques ami-e-s,aussi...je ne connais pas cofr,mais j'aimerais bien !
allez à la revoyure!
nous tournons en rond,mais le coeur est au centre ,et il sait ...!
blogmaster

Donc si je comprend bien ankhnefer, les passages suivants:

"pour encore lire de longues circonvolutions philosophico-depressives,parfois ou psalmodiantes,et dans le fond fort dégoulinantes de bons sentiments ne m'apporte pas grand chose". et "quelque peu égo-nombriliste,boudhaisant et new_ageux",

...sont bel et bien des jugements assumés (pour reprendre un terme utilisés dans une autre conversation récente), et à l'emporte pièce, mais tu affirmes dans le même élan que tu n'as aucune attente... grosse contradiction.

Bien sûr, il est facile de noyer le poisson et de placer un "tu ne m'auras pas avec de grandes démonstrations" sans prendre le soin de se remettre en question, de se poser la question "y a-t-il quelque chose que je ne comprend pas et qui changerais tout si je savais?"

Je ne cherche pas non plus ton approbation, celà dit; je ne cheche pas à "t'avoir". Je ne fais que rendre justice à l'apport enrichissant de nombreux participants à ce blog. De nombreux commentaires ont apportés de la clarté. Car si la simplicité est belle et puissante, elle présente parfois de grands risques d'interprétations. Des explications élaborées permettent parfois d'éclaircir.

Ce que je comprend, c'est que trop d'explications ont parfois tendance à donner la priorité au mental et à nous couper de l'être, de l'instant présent. En ce sens la simplicité peut être plus profitable à certaines personnes, et je les encourage à continuer. D'autres personnes n'ont aucune peine à rester connectées lors de l'utilisation de leur esprit, ou du moins à faire en sorte que ce qui en sort soit un résultat d'expériences profondes qui perdurent, comme quand une méditation nous a tellement inspirés que notre esprit exprime alors des choses complexes ou non avec clarté. Mais il faut être sincère et avouer qu'il s'agisse soit de simplicité, soit de précision, ça reste de la communication, et donc une utilisation de l'outil de notre esprit.

L'essentiel est que ça ne nous coupe pas de l'être; que notre esprit soit utilisé avec conscience. J'en reviens encore à la diversité du cheminement. Tu affirmes d'ailleur que l'expérience initiatique est personnelle... tiens donc! autrement dit, si c'est personnel, ça veut dire que ce sera différent d'une personne à l'autre. Aussi, si cette expérience initiatique est transcendante, les mots utilisés, qu'ils soient simples ou élaborés, n'ont qu'une importance mineure car c'est ce qu'ils révèlent de profond qui est essentiel. Et si elle est lumineuse, elle permet de reconnaitre avec son coeur une vérité profonde même si le language utilisé ne correspond pas à notre situation de vie habituelle. par contre, dire que l'expérience spirituelle est incommunicable, ça appelle une nuance. Car même si il s'agit de paroles simples, il s'agit toujours de communication. Je suis d'accord de dire que les mots ne sont pas l'expériences et que les mots sont limités. C'est d'ailleurs le dernier moyen de communication utilisé par Dieu quand les autres ont échoués; ça reste toutefois de la communication. Et cette communication par les mots telle que CAD, ça nous a tous bouleversés, sinon nous ne serions pas là. Cette lecture de CAD s'accompagne de sentiments profonds et puissants.

Ces sentiments sont le language de notre âme. Comme le stipule ce merveilleux livre "ce que Dieu veut", être c'est ressentir.

Encore une fois, j'affirme que la diversité présente sur ce site est belle et est un reflet de l'unité... à moins que certains ne choisissent d'en faire le contraire, de s'offusquer de l'aspect d'une certaine différence et de s'en servir pour exprimer une certaine séparation ou division. C'est leur choix et je le respecte, croyez le bien. "Vivre et laisser vivre" comme disait Eileen Caddy. Mais ça ne m'empêche pas de m'exprimer, ce forum ayant été créé pour le partage, ce qui a son utilité.

Pour ce qui est des relations, je ne voulais pas signifier qu'il y avait absence de relations dans ta vie: c'est d'ailleurs impossible. Je parlais de la façon d'être en relation avec les participants de ce blog. Comme stipulé plus haut, tes jugements sont le signe d'attentes. Ces remarques superficielles sur l'aspect technique "inconfortable" du blog en sont une évidence de plus. Le blog est techniquement comme ça car on n'a pas trop le choix quand on choisit un hébergement...

Mais il se fait tard à nouveau...

Alors pour terminer, j'aime cette expression "le coeur est au centre, et il sait" qui fait partie de ta signature ankhnefer, dommage que tu tournes autour, puisque tu le dis...

Divinamicalement.

0 appréciations
Hors-ligne
tss,tss,tss,blogmaster qui donne des leçons de logique et qui ne lit pas ce qui est ecrit...!!!
alors pas divinamicalement,car je ne suis pas divine et toi tu n'es pas divin et nous ne sommes pas amis,(c'est un constat!),j'ai ecrit que ...certains reflexions ne m'avaient rien apporté,ce qui voulait dire non pas que j'attendais quelque chose avant de lire ,mais que je constatais le non apport apres lecture...
demème ma signature dit : nous tournons en rond ,nous tous ici-bas et c'est bien visible en ces lieux,sur ce post...
c'est amusant de constater le chemin ement classique des sectaires dans un débat :çà tourne à l'attaque personnelle avec des sous entendus prsque malveillants et des jugements (sisi!) quant à la qualité humaine,la capacité de comprehension et l'honnèteté intellectuelle de l'interlocutrice...si j'étais en phase féministe,je dirais que les machos primaires se trimballent aussi malheureusement dans des lieux où justement ils ne devraient pas exister...
heureusement qu'il y a le soleil et les bètes et les fleurs pour nous delasser de l'ennui des hommes et ...des femmes!
nous tournons en rond,mais le coeur est au centre ,et il sait ...!

me revoila... Le probleme est de mettre en accord les faits - la pensee et la spiritualite.

L ame se veut simple et parfaite par essence. Son chemin est celui de l amour, de la paix, des arts. et parfaitement libre et hors temps.

La pensee est intellectuelle se rend esclave de sa culture, ses emotions, son egoisme, ses petites mediocrites, son sexe, sa societe, sa morale parfaitement enchainee et tributaire de nos modes de toutes sortes.

Les faits verifient les deux : la spiritualite et la pensee.

Ma ralerie a des effets inattendus. Ainsi je constate qu on suppose que je ne comprends pas tel ou tel auteur.... et on tombe à cote ce n etait meme pas moi qui l avait exprime.

Anknefer se fait allumer car il/elle n est pas sympa avec sa copine : on ne connait pas la copine ni sa reaction, si la personne y revient c est qu elle y trouve au final une bonne chose pour elle.

Ce sont de petites choses, certes.

Mais on lit à longueur de message, pas bouge, pas juge, envoyer de l amour, rien que de l amour, l amour que vous envoyez est suffisant.

Ma conclusion est que soit anknefer a oublie de faire son changement d adresse et donc n a pas recu le colis d amour envoye soit qu il n y a pas eu d amour envoye contrairement à ce qui est dit ou c est pas de la bonne qualite d amour. Ce qui est preche n est donc pas pratique. Je me trouve vache sur ce coup la.

Donc j en reviens à ceci : à quoi ca sert de precher ? il faut tout simplement pratiquer, le vivre. Etre toujours vigilant c est hyper difficile.

Un langage simple, à mon avis, est plus difficile à detourner qu un langage complique.

J ai lu : pourquoi Dieu a t il passe son message à un anglophone ? moi aussi je me suis demande. Peut etre parcequ en anglais on utilise moins de mots qu en francais et les tournures sont plus simples.

Je regrette toujours les personnes qui ayant lu CAD nous ont quitte apres avoir demande explicitement plus de simplicite car comme dit le proverbe africain :

Seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin.

Allez je vais m essayer à la pratique.

Bonnes pratiques à tous

0 appréciations
Hors-ligne
:b2:
une question fondamentale alors : quand veut-on aller vite et quand veut-on aller loin?!!!
chere cofr,vite pour la spiritualité,je doute!!! et loin,aussi !!!plein de prècheurs me semblent manquer de réalisme et d'humilité quand ils dispensent leurs discours...et c'est peut-ètre ce qui me dérange le plus et par ce fait invalide le message,cet acharnement prosélyte qui déborde des "boudhistes occidentaux" à blablater l'envoi de l'amour,etc, et à ne pas supporter du tout la moindre...objection à leur si parfaite explication du monde et de ses processus...
si je te dérange,tu me le dis!!!!
a larevoyure!
nous tournons en rond,mais le coeur est au centre ,et il sait ...!

10 appréciations
Hors-ligne

"alors pas divinamicalement,car je ne suis pas divine et toi tu n'est pas le divin et nous ne sommes pas amis..." !

Tout est dit dans cette phrase ... 2000 ans d'enseignement pour en arrivé là !!

Je me demandais si le message de Jésus avait bien été compris par l'humanité , maintenant j'ai ma réponse ...

Et puis la bienséance veut que quand une personne te dit avec tendresse DIVINAMICALEMENT tu ne lui renvois pas ce geste d'amitié au visage ... et ça c'est pas de la spiritualité , c'est juste de la politesse !!

Bon dans 5 minutes je vais aussi m'entendre dire que je fait la morale , alors j'arrête .

Moi qui pensait qu'une femme c'était que de la douceur ...


Divinamicalement ...

L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .

:vtn Non non tu ne me deranges pas anknhefer. De mon cote RAS. Meme si je ne partage pas tout ton avis. Vite en spiritualite effectivement pas possible. Mais loin si. C est ce que Gautama, Kabir (je l aime beaucoup), Jesus, Therese d Avila, et tant d autres inconnus je suppose parviennent vraiment à aller loin. Meme s ils semblent y etre alle seuls, lorsqu on etudie un peu leur vie en fait ils n y sont pas alle seuls mais ils ont distance les autres.

J espere juste que nous ne sommes pas coinces dans cette histoire :

Le Diable et son secretaire se promenent dans la rue. Un homme les double et soudain, dans sa main brille quelque chose.

Aussitot le secretaire reagit : Patron, vous avez vu ?

- Quoi ?
- l homme devant nous, il vient de perdre un morceau de verite, elle brille dans sa main. j ai une idee je vais le bousculer et la faire tomber et vous la ramasserez.
- non.
- non ? qu est ce qu il y a qui ne va pas patron en ce moment ? une petite deprime ? on ne joue plus au grand vilain diable ?
- non.
- mais pourquoi ?
- On va lui laisser son morceau de verite. A present nous savons qu il en a un nous allons l organiser. Tu vois c est pour cela que c est moi le patron et pas toi.


Diablement vrai ?

:pe:

0 appréciations
Hors-ligne
cher orang,tu illustres mon propos : tu ne me lis pas ni ne me cites correctement,m'as-tu comprise???!
et tu penses qu'étant taclée,comme le fait remarquer cofr,je reçois de l'amour divin?
observe juste les differences de LONGUEUR de posts!!!on me préche,on me dénie le droit de réfléchir...et toi ,tu t'inscris par ta remarque sur la douceur féminine dans la mouvance des platitudes machistes...dont on nous rebat les oreilles depuis ...2000 ans de chrétienté (ou de chrétinté???)...quant à parler de bienséance,voyez-vous ,mon tres cher orang,j'estime qu'il ne sied guères à une personne qui se veut et se prétend bien élevée,de faire remarquer l'impair éventuellement commis...ce que tu juges impoli,c'est ma liberté... et çà c'est ton problème
la liberté çà ne se demande pas ,çà se prend!!(tres chère françoise ,repose en paix!)

cher cofr,j'aime bien ton diable!!!..."le dieu de demain"???
a la revoyure!!! :b2:
nous tournons en rond,mais le coeur est au centre ,et il sait ...!

:mg: Ahhhhhh LE DIEU DE DEMAIN c est mon prefere. J ai mieux accroche que les 3 premiers CAD.

Cher blogmaster que penses-tu d une petite case : POUR L HUMOUR DE DIEU ? On y mettrait des plaisanteries ou des choses amusantes de la vie avec une petite reflexion si necessaire expliquant la spiritualie de la situation ou de la petite histoire drole ?

Bon week-end


0 appréciations
Hors-ligne

cher cofr,çà me fait penser a un texte d'un bouffon sur la définition des religions ...pour montrer l'humour de dieu...
promis ,je te retrouve çà pendant le w.e.!...
bon repos ....à tous!
nous tournons en rond,mais le coeur est au centre ,et il sait ...!
blogmaster

Bonne idée pour cette case, cofr01. Tu vois, il suffit de demander... Si ça te permet d'exprimer ta simplicité, tant mieux: elle sera appréciée.

M'as-tu déjà vu exclure quelque chose de simple (je n'ai rien exclu du tout de ce blog d'ailleurs) ou l'interdire?

J'ai bien compris que cette simplicité te convient le mieux. Dois-je donc l'imposer car c'est ce qui te convient?

J'ai tenté de t'expliquer que certaines personnes pouvaient retirer une expérience intérieure très riche suite à d'autres formes de communication que celles que tu préfères. Mais je vois qu'il y a insistance pour affirmer que certaines personnes ont fui ce blog à cause de ces posts qui ne te conviennent pas (bien que tu sois capable de les comprendre, je ne le met pas en doute). Si c'est vrai, alors ces personnes ont choisi leur voie. Mais rien ne les obligeaient à lire les posts compliqués pour elles.

Cet espace virtuel est ouvert à toute forme d'expression spirituelle en accord avec CAD. Le fait qu'il y ai des posts (soi-disant) compliqués (pas compliqué pour moi, mais parfois insignifiants, alors je zappe mais avec respect) empêcherait certaines personnes de rester simple? Qu'est-ce qui les empêche de poster des sujets qui reflète cette simplicité ou de donner des réponses à leur mesure? Pas moi! personne ici d'ailleurs.

Je n'ai même aucune préférence là-dessus. J'ai aussi apprécié "le Dieu de demain", mais j'ai préféré "ce que Dieu veut"; et pourtant il est plus simple! Et le livre "Dieu de demain" n'est pas exempt lui de discours complexes et profond à la fois(dont un passage sur la supra-conscience, voir résumé dans l'article "l'humanité de demain" dans la catégorie feuille de liaison des groupes CAD).

Puis-je te demander à quoi se réfère ton affirmation "Ainsi je constate qu on suppose que je ne comprends pas tel ou tel auteur"... j'ai eu beau relire les posts de ce sujet, je n'ai rien vu de tel!

Je vais rectifier une chose qui me semble toutefois t'avoir échappé, c'est mon avis en tout cas; ce n'est pas la pensée qui pose problème et nous rend esclave de notre culture, de nos émotions, etc. Mais notre IDENTIFICATION à la pensée et toutes ces choses que tu cites qui ont un rapport avec le personnalité et l'ego.

C'est là qu'est tout le noeud de cette histoire peut-être... C'est que trop de pensées peuvent avoir cet effet d'identification chez certaines personnes et pas d'autres. C'est le fait de savoir utiliser sa pensée avec sa conscience, et non son ego. Il est tout à fait concevable, celà dit, que de petites pensées simples suscitent aussi l'identification!

L'identification est une clé: Qui suis-je? ...nous enclin CAD à nous poser comme question.

Donc selon toi je prêche en affirmant tout ça? Le fais-tu donc aussi? Parce que si le fait de communiquer signifie prêcher pour toi, alors nous le faisons tous ici, simplement ou pas. Je ne sais pas le sens que ce mot a pour toi: S'agit-il de prosélytiser, ou de partager ses convictions et son expérience?

Quand aux personnes qui auraient déjà quitté ce blog après avoir fait d'hypothétiques demandes de simplicité, elles n'ont pas saisi l'opportunité d'exprimer qui elles sont en laissant les autres faire de même. Elles n'ont aucun obstacle à exprimer cette belle simplicité. Cet espace est un espace d'expression de l'être et non un espace d'attente que les autres expriment ce qu'on cherche.

Divinamicalement, je t'assure.
blogmaster

Je suis désolé de ce choix de te sentir "taclée" par de simple affirmations faites pour répondre à chacune des pensées exprimées ici. La communication par les mots est souvent un jeu difficile et laisse place à l'interprétation. Entre ce que j'ai voulu dire et ce qui a été compris, il y a un monde de différence. Le choix de ce blog qui semble avoir convenu jusqu'ici à un grand nombre de lecteurs, est de laisser place à la diversité des expressions à conditions que ce soit en accord avec CAD. Il semble y avoir une déception vis à vis de ce blog; puisque nous tournons en rond, pourquoi rester?

J'avais bien compris que selon toi, tu ne tournes pas en rond. Mais vu que selon toi l'expérience initiatique est incommunicable, il est évident que pour toi on tourne en rond ici sur ce forum du blog. Cette croyance ou conception que l'expérience spirituelle est incommunicable influence forcément ta perception. Ton opinion est même que nous sommes sectaires... mais sectaires pourquoi, parce que nous nous sommes engagés dans un dialogue sans avoir posé de restriction sur la façon de s'exprimer en fonction de notre cheminement?

Remarques que je n'impose aucune croyance, aucune méthode. Il y a par contre ici sur ce sujet tentative d'imposer une certaine façon de faire. Alors que cette façon de faire est la bienvenue, je le répète. Pourquoi l'imposer au détriment de la diversité?

J'ai bien relu la citation que fait Orang de ton commentaire, et mis à part l'article "le" devant le divin, ce qui est juste une petite erreur de frappe, la citation est correcte et ne change rien au sens. De toute façon, il a certainement bien lu ton commentaire. Tu vois avec Orang par exemple, nous ne sommes pas toujours d'accord sur tout. On sait exposer nos deux conceptions sans avoir de prise de bec et sans essayer de convaincre l'autre. J'expose et je ne me sens pas offusqué par ses conceptions parfois différentes (avec beaucoup d'accord tout de même).

Les témoignages débordants d'émotions que l'on peut observer sur ce sujet révèlent une identification au mental dont je parlais dans mon post précédent. Cette identification fait obstacle à la conscience et laisse place à l'ego. l'ego adore le conflit et adore se sentir "taclé" pour alimenter sa mainmise sur le mental. Ce que je viens de dire là est de la simple observation, CAD en parle ainsi que Eckhart Tolle. Le choix inconscient de se sentir agressé par de simples observations est compréhensible; c'est juste un signe que l'on est inconscient.

Pour moi le simple fait d'avoir pris le temps de répondre à chacune de tes affirmations est le signe que ton expression n'a pas été restreinte. Tu as pu t'exprimer. Mes longs commentaires sont justement la preuve que je te porte toute mon attention. J'observe que ce n'est pas réciproque: pas de tentative de réponse précise et détaillée. Les lecteurs de ce blog (s'ils n'ont pas déjà zappé ce sujet depuis longtemps, ce qui serait compréhensible ) définiront par eux-même si tes réponses ont été pertinentes et s'il y a eu de la suite dans tes idées. Cette réponse faite à Orang en est une illustration; des affirmations gratuites de machisme et autres réponses à l'emporte pièce...

Je viens de relire tes autres posts et j'ai choisi d'en recopier un ici:

une tite question ,en passant...les "ceusses" qui te traitent de pretentieuse,ce ne serait pas des...hommes,par "zazar"??
ou alors des misogynes d'appoint,filles incompetantes pour tout? (oui,je sais,çà fait jugement,mais çà me défoule aujourd'hui,et en plus ,c'est bien analysé!!!)
bref,des,qui ne supportent pas qu'une femme pense,vive et expérimente par elle-mème,mème la caresse de dieu sur le coeur/cerveau,et qui sont inféodés à tous les intégrismes religieux ( qui ne "relient" hélas ,rien du tout et qui en sont dans l'ignorance crasse ,en plus !)...


...ce post semble être le témoignage d'une corde sensible; un autre post de ta part en témoigne également. Je reconnais l'injustice qui a été faite au femmes, par les religions surtout, et je ne l'approuve pas. Mais la façon dont cette opinion est exprimée dans ce commentaire recopié (beaucoup de jugement et de dégout) témoigne d'une souffrance, d'une identification au rôle de victime. Cette souffrance issue de cette identification ne met pas fin à cette situation et fait place à une émotion de persécution qui se reproduit dans certaines relations. Cette souffrance influence elle aussi la perception. Elle voit "des géants là où il n'y a que des nains".

Que vas -tu choisir à présent? Te sentir "taclée" à nouveau? Qui es-tu vraiment? Que ferait l'amour à présent dans cette situation? Est-ce que toutes ces longues discussions et ce qu'elles contiennent te font peur?

Autre question: As-tu réellement lu CAD? Certains de tes posts laissent penser que tu découvres... pas de problème! Il y a même un post où tu crois qu'il s'agit de discussions bibliques... Si tu as bien lu la page d'accueil (si sommaire!) tu sais que cet espace a été créé pour ça; c'est un outil (non indispensable, mais possiblement utile) qui "aide à faire progressivement des sagesses de CAD nos propres sagesses". Pas de problème si tu es une non-lectrice de CAD. Mais pour prendre une image, il est inutile de débarquer dans un match de basket et de vouloir jouer un autre jeu. On peut choisir aussi de rester spectateur (et de s'exprimer en tant que tel).

Comprends bien que c'est une liberté pour les lecteurs qui se réunissent ici d'avoir cet espace. Cette liberté te semble si chère, je sais que tu comprendras. Comprends aussi que ta présence ici est et restera un cadeau. Je laisse chacun apprécier pour elle-même si ce lieu virtuel lui convient et si elle peut s'harmoniser avec l'intention de sa création. Ce qui me pousse à parler de ça, ce n'est pas pour influencer ta décision, mais il semble que certaines accusations vis à vis de ce blog, comme une tendance sectaire, indiquent que ce lieu ne te convient pas. Ce n'est pas à moi d'en décider. Je fais confiance à ton choix. Je ne déciderai pas plus d'imposer une façon de faire, à savoir la simplicité.

Voilà, je saluerais bien avec ma formule habituelle, comme elle est sincère; mais comme il y a un risque qu'elle soit prise pour de la provocation, je m'en abstiendrai.
:b2:

10 appréciations
Hors-ligne

Merci blogmaster pour ton précédent post car on ne peut vraiment pas être plus explicite que cela.

J'ai beaucoup de mal à comprendre comment une personne peut se sentir 'taclée' ou agressée avec ce genre de paroles et un discours aussi paisible .
A la limite , je pourrais imaginer qu'avec ma manière assez cash de parler (souvent dans l'ironie humoristique mais jamais méchante car la méchanceté n'est pas et ne sera jamais mon fond de commerce) bref , que ma manière de parler puisse paraitre un poil brutale , ok , mais la tienne ..!?!

la réponse est justement dans ton post que je trouve si parfait que je ne vois strictement rien à y ajouter ...sinon une chose :

je voudrais poser une question (que tu te pose aussi blogmaster et a juste titre) , oui une question très importante à ankhnefer , en rapport justement avec ce que tu as dit auparavant et que je recite (d'une manière plus précise , cette fois ) :

"alors pas divinamicalement car je ne suis pas divine et tu n'est pas divin..."

La question que je me pose (et ne suis sans doute pas le seul) et qui est très sérieuse car je cherche à comprendre ton point de vue , (donc n'y vois aucune malice mal placée de ma part) est très simple : As tu déjà lu l'oeuvre de ND Walsch soit "conversations avec Dieu" ?

Car prendre conscience de sa propre Divinité est la base même du message de ND Walsch et de CAD . Et est également la base même du message d'un certain Jésus .

Dans ta manière de t'exprimer , tu ne laisse rien transparaitre de quelle est ta pensée réelle sur tout cela . Et c'est bien ça le problème , beaucoup de gens disent des choses mais au fond , on ne sait jamais ce qu'ils pensent vraiment ...
Moi quand je dis que je suis contre la peine de mort , les gens savent pourquoi (en même temps , c'est d'une telle évidence ) ...

Il serait tout a fait intéressant pour nous tous ,de savoir vraiment ce que tu pense à ce sujet là (si nous sommes nous-même Divin ou pas ) .

Simplement dans le but de comprendre la position que tu tiens dans tes posts . Parce qu'il est tout bonnement impossible d'avoir ne serait-ce qu'une once de dialogue avec une personne dont on ne sait pas ce qu'elle pense ...

Bon , j'ai bien compris que les religieux style cathos et compagnie , c'est pas ton truc . je te rassure c'est pas le mien non plus . Mais pour le reste ????

Cette question , à savoir : "as tu lu conversations avec Dieu ?" j'aurais pu la poser a n'importe qui d'autre sur ce blog qui aurait exprimer le même discours que le tien : [i]'je ne suis pas divine...[i]

C'est juste pour comprendre ...

Bien à toi .



L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .

Blogmaster, pour la enieme fois, je ne ralais pour moi et meme si tu as des difficultes à le croire, je ne ralais pas pour mois. Les experiences accumulees m ont appris a souvent prendre la defense de quelqu un qui ne le pouvait pas faute d experience, de technique etc... bref à agir ab-so-lu-ment gratuitement. Les personnes qui ont demande un langage plus simple ne sont pas hypothetiques et ces messages etaient on ne peut plus simples et clairs.
Un langage simple ne signifie ni l expression d un concept simple (au contraire, plus le concept est difficile, technique, plus le langage doit etre simple) ni que l esprit auquel on s adresse est simple.
Les personnes que je regrette de ne plus lire et qui reclamaient plus de simplicite semblaient etre dans une recherche sincere et profonde, le peu de messages qu elles ont deposes etaient loin de manquer d interet. Leur probleme etait juste culturel. Rien ne prouve d ailleurs que ces personnes n etaient d origine etrangeres. Ne pas repondre à cette simplification du langage demandee ne signifiait pas aborder des sujets indignes d interets (d ailleurs y en a-t-il ?). C etait juste une facon d envoyer le l amour. Avez vous deja eu à apprendre une langue etrangere et des que vous en connaissez un minimum, vous retrouver en plein avec les gens qui parlent uniquement la langue apprise ? et avec des mots et tournures compliquees ? Le premier qui me dit : excellente occasion d apprendre fera partie des gens qui jamais ne se sont retrouves dans cette situation.
Pour les cathos non latinistes : que vous a apporte la messe en latin ? C est ainsi que la messe devint en francais car elle EXCLUAIT trop de cathos. Il y en a pas mal qui d ailleurs ne sont plus alle aux offices que par obligations familiales par la suite, alors que la messe etait en francais. Donc c est bel et bien une exclusion que toi, blogmaster, tu n as pas faite mais que le collectif a faite, sans mechancete... l enfer est pave de bonnes intentions.

Voici la raison pour laquelle il m arrive de defendre peut-etre gratuitement des gens que je ne connais pas ou peu :

"Lorsque les nazis vinrent chercher les communistes, je me suis tu : je n'étais pas communiste.
Lorsqu'ils ont enfermé les sociaux-démocrates, je me suis tu : je n'étais pas social-démocrate.
Lorsqu'ils sont venus chercher les Juifs, je me suis tu : je n'étais pas Juif.
Lorsqu'ils sont venus chercher les catholiques, je me suis tu : je n'étais pas catholique.
Lorsqu'ils sont venus me chercher, il n'y avait plus personne pour protester."

PASTEUR PROTESTANT DONT J AI OUBLIE LE NOM.


Ankhnefer à ton tour, je crois que j ai ce que tu cherches... ou peut etre pas ...

Extrait de LE SAGE LE ROI ET LE BOUFFON :
"L'orgueil du savoir est pire que l'ignorance. Chercher vaut mieux que trouver. L'autosuffisance est pire que la faim. Le pélerinage vaut mieux que la stabilité. Le propre des faux dieux est d'offrir sans trop d'efforts des biens qui assouvissent passagèrement les besoins les plus faciles à éveiller en l'homme."
Le dieu Pouvoir dit "Prosterne-toi devant moi et tu seras puissant! Alors tu domineras qui tu voudras. "
Le dieu Avoir dit "Accumule! Accumule et tu seras riche! Alors jamais rien ne te manquera" .
Le dieu Célébrité dit "Reussis ta vie en écrasant les aures! Alors ta mémoire durera éternellement."
Le dieu Plaisir dit "Jouis sans t'inquiéter de réjouir! Alors tu seras comblé". Le dieu Spectacle dit : "Fuis dans l'irréel et le virtuel ! Alors tu seras invulnérable."
Mais Elohim, le Dieu des dieux, nous dit "Cherchez-moi et vivez".
"Selon le Talmud (Maccoth 24 a) cette parole du livre d'Amos au chapitre 5, verset 4, résume les six cent treize commandements qui furent révélés à Moïse:
"Cherchez la Source suprême de tout pouvoir et de tout savoir, de toute célébrité, de tout plaisir et de tout spectacle et vivez! Vivez dans la sainteté et la génénérosité, dans l'humilité, la réjouissance et l'émerveillement. Cherchez ma Torah, ma Loi qui vous indique la Voie, et vous serez heureux."Cherchez... comme un jeune-homme cherche sa bien-aimée...


Mais le meilleurs est dans les dernieres pages du livre.

POUR TOUT LE MONDE :

J espere que jamais CAD ne deviendra un dogme, on voit avec ceux en place ou nous en sommes. Voici une sitation qui trahit mon age :

La bouse de la vache est plus utile que les dogmes : on peut en faire de l'engrais."
(Mao Tsé-Toung)


Pour le cas ou vous ne l auriez pas devine, dans mon metier l obstination est primordiale.

blogmaster

Ok cofr01, tu écris donc tout ça pour défendre d'autres personnes... il n'empêche que cette défense débouche sur une exigence; ou alors une simple demande, mais une demande qui si elle n'est pas octroyée débouche sur une accusation de dogmatisme, voir sur une diabolisation... Ce genre de défense est bien plus que de l'exigence.

Je me souviens à présent de la personne en question qui s'exprimait très mal en Français. Il faut tout de même avouer que ce genre de demande a été assez minoritaire, et que son passage a été très bref.

Je ne suis sans doute pas capable de m'exprimer dans la langue de ce visiteur et je doute qu'un français plus simplifié puisse arranger ce problème précis à partir du moment où la barrière de la langue est là. Ce blog est bel et bien un blog en français et il est impossible de satisfaire les demandes dans toutes les langues, c'est évident.

Je ne me vois pas exclure la façon naturelle ou spontannée de s'exprimer des lecteurs. Il est désolant que ce visiteur n'aie pas été en mesure de comprendre ces formes d'expression trop complexes pour lui, et donc ta prise de défense est louable. Rien n'empêche ce lecteur de créer un blog ou un site dans sa langue.

Pour les autres qui ont parfois demandé plus de simplicité (même si leurs messages n'étaient pas toujours... simples!), il s'agit d'une exigence vis à vis des autres de s'adapter à leur façon de communiquer. Pour la énième fois, cette simplicitré était la bienvenue. Toutes les façons de communiquer le sont. Sur un même pieds d'égalité. Ce n'est pas moi qui ait des exigences sur ces personnes pour qu'elles abandonnent leur simplicité. Elles pouvaient l'exprimer, l'étaler partout où elles veulent sur ce blog. Le fait qu'elles se sentent exclues (?) (voir complexées) par d'autres formes de communications (selon toi, mais seule Cath jusqu'ici semble avoir répondu par l'affirmative) est de leur responsabilité.

Je vais faire ici un aveu: je préfère de loin la simplicité. Mais à mesure que ce blog se développait, nous avons été confronté à des questionnements, des tourments émotionnels et des situations de vies très complexes. Cath était justement l'une d'elles, autrefois. Elle a su évoluer et suivre son chemin par elle-même pour revenir vers plus de simplicité, et le partage de cette simplicité a été très apprécié, j'en suis sûr! Mais avant ça, elle (la mémé) a bénéficié de réponses élaborées sur ce blog. Il serait injuste que d'autres ne puissent en bénéficier.

D'ailleurs peut importe si les messages de ce blog sont vraiment utiles ou non aux personnes qui les recoivent, c'est à eux d'en disposer; ces messages sont tout aussi importants pour les personnes qui les expriment, c'est une expression de leur vérité, une occasion de se rappeler qui elles sont.

Autre chose, il semble qu'il y ait attachement intellectuel (si! si! et donc identification à une pensée, à une croyance) en affirmant que seule la simplicité est capable d'éviter le détournement de sens et l'endoctrinement. Je n'adhère pas du tout à cette vue des choses assez arbitraire. Cette vue, au contraire, est proche du dogmatisme car elle exclu une autre façon de procéder en l'accusant de dogmatisme de surcroit! Le dogmatisme de la simplicité. C'est un double déni!

Certaines personnes ont un avantage à s'exprimer avec précision. C'est une richesse qui est complémentaire de la simplicité. Il est tout à fait concevable que des paroles simples puissent être détournées de leur sens, alors que des paroles précises et détaillées laissent parfois moins de place à l'interprétation. La simplicité rend plus facilement accessible, c'est un cadeau. La précision détermine avec exactitude le sens, c'est précieux.

Regardez ce qui a été fait avec cette parole "Dieu créa l'homme à son image"... une parole très simple mais qui a eu des conséquences dramatiques sur les croyances et donc sur la vie des hommes... et surtout des femmes, qui n'étaient même pas censées avoir une âme!

Pour la énième fois aussi, la diversité est une expression de l'unité. Le refus de la diversité c'est de l'exclusion. J'en reviens à la responsabilité des personnes qui n'ont éventuellement pas su accepter cette diversité et se sentir exclues. J'ai déjà répondu à l'occasion à de telles demandes de simplicité en affirmant qu'elle était bienvenue. C'est toujours le cas.

Divinamicalement.

Ce qui a le plus nuit aux femmes c est la genese. Au debut c est un mythe babilonien dans lequel la femme joue un role d initiatrice en positif. Helas le scribe qui a traduit etait mysogine. Et puis est venu St PAUL : L AVORTON DE DIEU, qui lui non plus n avait guere d amitie pour les femmes. Entre temps JESUS a eu beau essayer de redresser les choses... rate.
Ce que les traducteurs, les religions ont fait des textes originaux (incomplets) repond à des besoins politico-socio-economique. Pas de contraception fiable donc il fallait bien etre certain de la provenance de ses enfants.
Il y avait aussi une personne tres jeune (ado je pense) qui aurait aime plus de simplicite.
Diabolisation... ah bon ? je n y crois meme pas. Nous suffisons à la tâche, pourquoi inventer un diable ?
Si effectivement les blogeurs n ont qu à suivre et c est tout : pourquoi avoir traduit CAD ? Avec tout les problemes de traduction, nuances (il y en a), jeux de mots evidents pour un anglophone...seulement ? Il suffit de se prendre quelque cours d anglais et lorsqu on a atteint le niveau de lire CAD en VO.

Logique primaire ? oui. Mais CAD est d une logique primaire fascinante : les faits rien que les faits. Tout part de raisonnements tres simples et evolue pas à pas dans une logique tout simple, systematisee partant de faits vers une apotheose sophistiquee avec en plus cette impression de deja vu, de deja su.

Je n accusais pas, je me desolais et il s agissait juste d une attitude positive interpretee negativement. Je ne voulais pas deranger ni choquer





0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour à tous,

J'aime encore et toujours autant ce blog. Je viens vous lire régulièrement.
Ce blog, vous mes amis m'avez bien aidez. C'est vrai, je ne le nierai jamais.

"Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué" était ma devise.
Avec l'age, avec la vie et les expériences, j'ai changé.

Ma rencontre brutale avec l'Amour de Dieu à tout changé.
Comme j'étais à l'époque ignorante (pas d'ordi...) j'ai lu ce que je trouvais. Les livres de CAD ont en quelques sorte clôturés ma formation. Depuis, je n'ai plus envie de lire, plus trouvé de livre aussi bon.
Ce que j'aime maintenant, c'est mettre en pratique ce que je sais, pouvoir en parler, m'améliorer.
C'est peut-être très présomptueux de ma part, mais j'ai comme l'impression que de toujours lire la même chose m'embrouille l'esprit. J'ai envie de mettre en pratique ce que je sais pour aller à la conquête de Dieu, pour rencontrer celui qui m'a donné, offert tant d'Amour.

Je ne pratique pas spécialement la méditation mais mon chat, par son calme, m'aide à comprendre, à me fait être patiente...
Au court de ces dernières années, j'ai ré-appris a aimer la vie alors que je croyais que Dieu m'avais abandonnée.
Dieu n'abandonne pas, c'est moi qui L'avais perdu de vue.
J'ai même compris que j'étais une infime partie de Lui ou l'inverse.

Je vous aime les amis,

Cath, la vieille Mémé métamorphosée.




Derni?re modification le 31-07-2012 ? 17:12:05
Dieu est partout, soyons donc Amour

0 appréciations
Hors-ligne
bonjour...
un tres bon livre récent : Eloge du simple de R.Panikar...
et,oui j'ai lu cad et oui,je n'en parle point ici,car ,vu les prèches et les tacles ,il ne me sied point d'exprimer certaines idées,émotions en rapport avec cette lecture...mais çà aussi ,c'est une des preuves de l'existence de dieu !!!
et pis tiens ,je vais etaler un peu ...lee lozowick,maitre eckhardt,rabelais,guénon,basho,les textes des pyramides et certaines études un peu pointues sur le rite écossais ancien et accepté,et encore les dialogues avec l'ange de gitta,annick de souzenelle,lytta basset,schwaller de lubicsh,max guilmot, michael denis,eugen drewermann,...et jean XXIII !!!voilà quelques lectures qui m'ont traversée sans me fiche une logorhée...!!!vive la pratique simple sans noeuds au cerveau...

cofr,je cherche encore ton bouffon...et je trouverai !!
a la revoyure!
nous tournons en rond,mais le coeur est au centre ,et il sait ...!
blogmaster

J'ai bien capté ton attitude positive, comme tu dis, ou en tout cas l'intention originelle de ton post (bien qu'il fût présenté sous une forme de râlerie, qui a bien été recadrée par la suite).

Il y a beaucoup de vrai dans ton analyse de la genèse. Il est vrai aussi que les textes
ont été déformés, bafoués... mais c'est insuffisant pour balayer d'un revers de la main l'idée que des paroles simples peuvent aussi être détournées de leur sens. Il y a bien d'autres exemples: "Dieu est amour". Cette phrase magnifique et puissante a été l'objet de projection d'une compréhension de l'amour limitée. Un peu plus de précisions sur cet amour n'aurait certainement pas fait de tort à l'époque. C'est cette précision qu'a apporté CAD.

Le problème n'est pas de faire simple ou compliqué. Le problème est que l'ego est enclin à tout récupérer (les expressions émotionnelles de personnes qui ont pourtant un gros bagage de lecture en sont la preuve). L'idéal est donc de rester conscient de notre présence intérieure. L'essentiel n'est pas ce que tu fais, mais qui tu es pendant que tu fais ce que tu fais (CAD).

S'il n'y a pas eu de diabolisation de ta part (mis à part cette boutade sur satan et sa secrétaire), il y a eu néanmoins suspicion de dogmatisme. Ne t'inquiètes pas, les livres CAD resteront tels qu'ils sont et nos discussions sur ce blog n'auront aucune influence sur son contenu. Ce blog n'est qu'un outil non indispensable. Même les livres CAD en sont un!

Ces livres évoluent effectivement dans une logique toute simple. Ils évoluent en "cercles de plus en plus larges, en repassant parfois par les mêmes points pour être certain qu'ils soient bien compris et aussi pour élargir les idées vers d'autres plus complexes. Les livres sont ainsi conçu. Je ne sais pas toi, mais le premier tome de CAD au chapitre un a été une vraie difficulté quand cette histoire de "qui tu es- qui tu n'es pas" a été expliquée (un genre de genèse en quelque sorte). Je t'assure que beaucoup de gens ont de la peine à comprendre.

De toute façon, là n'est pas la question. Je n'ai jamais nié cet aspect "simplification de notions complexes" dans CAD. Ni même l'apport bénéfique de la simplicité en général. Je m'efforce d'expliquer que chacun a sa façon de retirer un enseignement de CAD et de l'intégrer dans sa vie. On n'est pas ici pour réécrire ces livres. La lecture des livres tels qu'ils sont est d'ailleurs suffisante et on peut s'en contenter.

J'entend bien cette volonté de parler de CAD et autres livres complémentaires de façon simple. Une fois de plus, pourquoi exiger et imposer que cette façon d'intégrer ces sagesses soit la seule façon. N'as-tu rien lu dans CAD sur la diversité? ou sur la liberté de se recréer dans sa propre vision.

(Remarquons aussi que ce blog mélange différentes autres sources spirituelles, ce qui amène des comparaisons dans certains sujets, des différentiations aussi. La complexité perçues par certains vien probablement aussi de là)

Donc vas-y! tu as ta propre vision, super. Personne ne te reprochera ta simplicité. Je ne l'ai pas encore vue ou lue jusqu'ici, ce qui ne veut pas dire que ce que tu écris est comliqué, ni que tu sois incapable d'exprimer et de témoigner de cette simplicité. Sans doute est-ce une perte de temps, vis à vis de cette simplicité, de chercher à convaincre les autres d'adopter ta vision.

Tu veux quelque chose de simple? Voilà: l'exemple.

Cath vient de nous en faire une démonstration. Si tant de gens sont en attente de simplicité, c'est peut-être là le problème: l'attente. Pourquoi ne pas passer à l'exemple? Qu'est-ce qui les en empêche? Ceux qui assimilent le message autrement? Foutaise!

Pourquoi avoir traduit CAD en français? Pour pouvoir le lire en Français... logique!

En passant, faisons aussi attention à des affirmations comme: "Nous suffisons à la tâche, pourquoi inventer un diable?"
... car souvent cette croyance en un diable persiste par des moyens détournés. On ne croit plus au diable, mais on lui trouve un substitut: les hommes ou l'ego ou... l'intellect!

Divinamicalement.
Ce forum est suspendu. Vous ne pouvez pas répondre à ce sujet.