Conversations avec Dieu




dangerous teaching
kris

for blogmaster :

(1) First, it must be explained (as we have done several times here now) that you are not “creating” anything, but merely noticing or remembering its existence, then, by focusing on it, calling it forth as a “manifestation” from the Field of Infinite Possibilities that is the Always Now/Always Here of things. What you are creating is your Interior Reality of these manifestations. It is in this sense that the statement “You are creating your own Reality” is true.

(2) Second, you must understand that even what we call the act of “creating” the Exterior Events of our lives is not something that anyone is doing alone. No Exterior Event in Physicality is created by any single individual. Such a thing is impossible.


ce message s'adresse à blogmaster only !

this is why i 'm not going to come back,
too much misundestanding about creating,
i've been to a very long process of searching,

and i 've found out,
that c a d , has too much "words" which doesnot mean "anything" ,

that 'why, i said in the beginning that was not well writen,
too much possibility of interpretation ;

that what i call, not understandable in com pré hen si ble :

this is my viewpoint,

today, neale is explaining : that" why ,
i reallly want you to know,
that your interpretation is very dangerous,

have a nice end of 2012 !
blogmaster

Ces deux points on déjà été expliqués sur ce blog Kris. Quand on parle de création ou de cocréation, c'est en effet un choix parmis le champ des possibilités infinies. le mot création est utilisé pour simplifier, pour faire plus court. Peut-être l'avais-tu interprétés autrement?

En ce cas il est bon que cette illusion soit tombée.

Décidément, il s'en passe des choses en cette fin 2012. Y aurait-il comme une anxiété qui se propage?
teba

????

10 appréciations
Hors-ligne

Je comprend les points d'interrogations de teba .

Même si c'est peut-être un message adresser à blogmaster , (ce que je crois comprendre) pourquoi l'écrire en anglais ? moi qui suis nul avec cette langue , je me met à la place de ceux qui sont comme moi .

Déjà que des personnes ont demander plus de simplicité ... je ne suis pas sûr que là ça va aider ...

c'est un blog francophone ... non ? Kris , tu ne t'en rend pas compte car tu es parfaitement bilingue mais ... aie pitié de nous !!!

d'avance

L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .
blogmaster

Il semble que kris ait décidé de quitter ce blog, cher Orang.

Il semble qu'elle ait reproduit un premier texte en anglais qui stipule que nous ne créons pas vraiment notre réalité, car tout existe déjà dans le champ des possibilités infinies, et un deuxième texte qui affirme que les évènements extérieurs que nous créons en nous focalisant sur une de ces possibilités, ne sont pas des créations individuelles mais des créations collectives. Rien de nouveau, mais il semble que cette "découverte" ait chamboulé notre amie.

C'est un peu du chinois pour certaines personnes. Ces extraits sont issus de la newslettre de Neale Donald Walsch. Je les traduit ci-dessous:

(1) Tout d'abord, il faut expliquer (comme nous l'avons fait à plusieurs reprises ici) que vous n'êtes pas en train de «créer» quoi que ce soit, mais simplement de remarquer ou de vous souvenir de son existence, puis, en se concentrant sur ​​elle, de susciter comme une «manifestation» provenant du champ des possibilités infinies qui est maintenant l'éternel ici/maintenant des choses. Ce que vous créez est votre expérience intérieure de ces manifestations. C'est dans ce sens que l'énoncé «Vous créez votre propre réalité" est vrai.

(2) En second lieu, vous devez comprendre que même ce que nous appelons l'acte de «créer» les événements extérieurs dans notre vie n'est pas quelque chose que tout le monde fait tout seul. Aucun événement extérieur physique n'est créé par une seule personne. Une telle chose est impossible.

Voilà, je sais pas si ces extraits font du bien à ceux qui veulent plus de simplicité; mais la liberté d'expression reste de mise...

Par la suite, Kris m'interpelle personellement dans son message (est-ce pour ça qu'elle a utilisé l'anglais? mais je ne suis pas le seul à comprendre cette langue!) pour témoigner, disons, de sa déception vis à vis de ce blog et de cad.

Elle témoigne de son trop long cheminement de recherche, du fait qu'il y a dans cad trop de mots incompréhensibles et sujets à trop d'interprétations. Elle conclu avec d'autres paroles de Neale qui disent que notre interprétation est très dangereuse.

Sans doute aurait-il fallu expliquer davantage cette idée? mais alors ça déplairait peut-être à ceux qui souhaitent plus de simplicité... si je n'avais pas opté pour la diversité et la liberté d'expression, je me retrouverais en situation de double contrainte! Ayez pitié de moi :col:

Il me semble donc utile de faire un petit . Ce blog est consacré essentiellement mais non exclusivement à cad; à toute spiritualité qui en est proche. CAD stipule bien que nous n'avons rien à apprendre, que toute connaissance est en nous, mais que certains rappels de ce qui est en nous jalonnent notre cheminement (cad est unde ces rappels). Ces rappels, nous les reconnaissons parce qu'on résonne avec, on vibre ou on ressent de la joie ou de la paix et de l'amour.

Cheminement ne signifie pas recherche; ça signifie expérimentation. Si vous êtes dans une recherche, vous ne faites en réalité que créer celà: le fait de rechercher, et donc de tourner en rond.

Ce blog est un outil d'expérimentation par la libre expression, tant que cette libre expression reste en rapport avec l'objet de ce blog, c'est à dire cad. Les lecteurs de ce blog ont parfois des différences de vue, mais tous ont en commun d'affirmer que cad a été pour eux un de ces rappels.

Le fait d'avoir lu cad et d'y adhérer ne signifie pas que nous expérimentons l'illumination au moment où nous parlons ici en ce continuum espace-temps du monde relatif(n.b. ce qui est différent d'un point de vue absolu, car tous les instants ne font qu'un et font partie de notre illumination) ni que nous nous sommes déjà rappelés et conscientisés toute la connaissance universelle en cette vie. Nous sommes donc en cheminement, engagés dans ce processus qui consiste à expérimenter une plus grande version de la vision la plus haute à propos de qui nous sommes.

Ce blog n'est pas là pour remplacer la lecture (ou autres moyens de communication) de certains de ces rappels (cad ou autres). C'est un outil pour partager et enrichir notre expérimentation de ces rappels. Cet outil n'est pas du tout indispensable au bon processus du cheminement. Il est même d'importance secondaire et minime!

Il est toutefois une belle opportunité, comme toute chose. Il s'est avéré être d'une aide efficace. Car certains témoignages et partages sur ce blog peuvent parfois être des rappels pour d'autres, ou nous donner l'occasion d'exprimer un de ces rappels à soi-même.

:do! :vtn
blogmaster

Ha oui, Kris: si tu repasses par ici avant de t'en aller, merci de tout coeur pour ta belle participation à ce blog.

Content que cette illusion sur la création (égocentrique) soit tombée. Il y en a tout de même eu pas mal qui sont tombées au cours de ton passage, des illusions, non?

Bonne route!
kris

bonjour, Teba, Orang et Blogmaster, laissez moi vous expliquer :

je viens de lire de deuxième message de Neale, et il était primordial pour moi ;

avant de lire cad, j'ai connu par mon expérience de thérapie, certaines "croyances" que j'ai re-connu dans ma lecture,de cad,
mais je n'y étais pas d'accord, même si cela devenait ma "croyance" en attendant, d'y croire vraiment

c'était : - tu es responsable de ce qui t'arrive, (est arrivé) ;
comment ? tout ce qui nous arrive, n'arrive pas par hasard !

c'était comme un "couteau dans le coeur", autant me suicider , hein !

quand j'ai lu, dans cad, que nous sommes co-créateur, que nous créons nos expériences,
mince, je me suis dit, mais mince alors, il aurait raison, il dit vrai ?

mais je suis une personne intuitive, non cela ne ressemblait pas à mes intuitions,
pourtant, mais il faut croire que je ne lâche pas le morceau si facilement,
cela ressemblait à de la culpabilité,
en quelque sorte, il aurait très bien pu dire, c'est de ta faute ce qui t'arrive !

et j'avais la mort dans l'âme !
où est la vérité dans tout cela, ?
(mine de rien, j'ai failli me suicider quand même, pour d'autres culpabilité)

donc le chemin a été compliqué,et je demandais toujours au grand Esprit de m'éclairer,
même si je ne comprends rien, cela devrait pourtant arriver que je comprenne,
je suis têtue, depuis l'enfance je ne comprenais rien à ce qui m'arrivais,

donc je demandais à dieu des explications....

jusqu'au jour où Neale écrivait : "le message que j'ai recopié en anglais",
("c'est un enseignement dangereux, de par les compréhensions (interprétations de chacun) qui peuvent en découler" !)
pour ne pas créer plus de confusion, avec les lecteurs, j'en vivais déjà assez !

-j'avais commencé depuis quelques temps à déraciner la culpabilité, comme des mauvais herbes ; et je méditais plusieurs heures par semaine !(tenace )

jusqu'au jour où le deuxième message arrive ;
et là, toujours en demandant avant mon sommeil, des éclaircicements,

je me réveille en faisant le point,:
"que la vie n'a pas de sens, sauf celui qu'on veut lui donner"

parce que mon rêve est simple :
-quelqu'un m'accompagne chez le psychiatre, la personne qui m'accompagne veut s'assurer du diagnostic : la folie , et le psychiatre répond effectivement , il y a les symptomes

ouf, je me réveille, en me disant, et oui, je n'ai jamais voulu le croire, !
et c'est là où je fais le point, (ci-dessus)

et je lis le message de neale, et là,
il écrit ce que j'avais toujours voulu croire,
nous ne sommes pas responsable de ce qui nous arrive !

- bingo !

comme quoi, c'est pas bon, de ne pas faire confiance à ces intuitions !
quand même il aura fallu, plus de 15 ans à neale pour écrire la vérité, noir sur blanc,
sans équivoque , sans risque de mauvaises interprétations sur le siège de la culpabilité

je dis " bravo " , il l'a dit,
j'ai compris,
et adieu, folly, folie, follie, je ne suis pas folle !

je vous aime ,!!!
















kris

c'est un vrai rebondissement !

merci blogmaster pour ce que tu as écrit, ce que tu penses , et pour toutes tes affirmations de la vérité, qui sont toujours bonnes à entendre lorsque c'est clair!

que mon expérience serve à d'autres, c'était en partie pour cela que je me suis permise d'écrire sur ce site,
pour çà, aussi que j'étais venu vous voir !

mon rêve serait que le monde sorte de la folie, dans lequel on l' a propulsé
inconsciemment !

un rêve, un doux rêve, c'est si bon de croire en ses rêves,
bon je suis émue maintenant, car je ne savais pas vraiment que c'était çà mon rêve!

kris

le pire dans mon expérience où celle des autres :

c'est qu'à l'origine , on ne croit pas qu'on est responsable, seul(e) de ce qui nous arrive, cela me semble si évident aujourd'hui,
c'est que les spiritualités d'aujourd'hui, nous le font croire !

çà c'est triste !

le témoignage d'aujourd'hui à neale ,

Dear Neale...Some terrible things have happened and are happening on the earth—and some not very nice things have happened in my life. My question is this: Why am I creating this? If I am the creator of my own reality, producing the events of my own life, why am I doing this? This is important to me, so thanks for answering. Michael in North Carolina.

cher neale, des choses terribles arrivent et sont en train d'arriver sur la terre et pas de très bonnes choses dans ma vie. ma question est celle là : POURQUOI suis je en train de créer çà ?
si je suis le createur de ma propre réalité, produisant les évènement de ma propre vie, pourquoi fais-je cela ? c'est important pour moi, merci pour la réponse,
michael , caroline du nord ...


non, nous ne sommes pas responsable de ce qui nous arrive à 100%;
ce n'est pas parce que nous sommes "un" qu'on raccourcit en disant , c'est toi qui te le fait,,,
mais c'est la somme des actions des autres qui influe sur la personne....

maintenant là où est notre responsabilité,
c'est de ne plus se sentir coupable,
ou d'avoir peur,
ou de ne pas croire à l'amour,
car sur ces bases là, vous allez recevoir malheureusement ce que vous ne souhaitez pas,
mais que vous aurez attiré par vos croyances de peur, de culpabilité et de manque d'amour envers vous- même !

là est notre responsabilité ,les 50% de ce qui nous incombe !

sincèrement je vous souhaite, de ne plus croire, les choses que j'ai entendu de ma mère dès ma petite enfance :
-le bon dieu t'a puni !

plus jamais, çà !
ce sont les croyances qui nous ont plongé dans la folie,
nous étions entourés de "zombies" que voulez vous ?
des perroquets qui répètent ce qu'ils croient sans prendre conscience de ce qu'ils disent !
et moi de penser ! - pourquoi ?
pourquoi ? pourquoi ?
c'est vrai que cad, m'a aidé en remplaçant , par Comment? comment ? comment ?

j'espère que c'est le mot que vous remplacerez dans votre vie,
ce seul mot, pour vous sauver de la folie .



merci de votre attention ,




teba


10 appréciations
Hors-ligne

Salut Kris ,

Avec le responsable/pas responsable , il est à l'origine très important de bien faire la différence entre la co-création individuelle et la co-création collective .

Si le monde se trouve dans cet état là , ce n'est pas de ta faute à proprement parlé mais à la (basse)moyenne du niveau de concience des 7 milliards d'humains qui vivent sur cette planète .

Toi (comme nous tous), tu a évidemment ton 'rôle à jouer' mais ta présence n'est pas forcément représentative de l'ensemble .

En clair , pour que la planète Terre via l'humanité devienne un 'paradis' , il faudrait qu'il y ai plus d'humain conscient que d'humain inconscient . On en est très loin ...

Ce qui veut aussi dire qu'avec le niveau moyen de conscience de l'humanité que nous avons actuellement (même si il s'est très légèrement amélioré depuis 1 siècle), la vie sur cette planète ne peut en aucun cas être autre chose qu'un cauchemard .

Pour ce qui est de la co-création individuelle (ta responsabilité) , ce qu'il t'arrive de bien ou de mal (suivant tes critères) , c'est bien souvent lié au programme que tu as toi-même choisie avant de t'incarner ici et que tu as comme nous tous complètement oublier car ça fait parti du processus .

C'est aussi pour cette raison que le seul moyen de ne pas sombrer dans l'illusion , c'est de ne pas prendre les choses de la vie (heureuses ou malheureuses) trop à coeur .

Je n'ai jamais dis que c'était facile ...

Mais exprimer 'QUI ON EST VRAIMENT' , c'est aussi faire preuve de courage ...

L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .
kris

salut Orang,

je suis hyper-fatiguée,d'avoir eu du courage,
des fois on ne se recharge pas assez vite
on est pas rechargeable facilement, à moins d'être une pile électrique !

responsable à 50%, personne n'est pas responsable, mais pas à 100%
comme on tente de nous faire croire.
marre des - tu es responsable de ce qui t'arrive,
et je suis polie même si je suis vraiment -fatiguée-

oui, je suis responsable de mes pensées , et j'arrive à mes pensées "racines",
comme "- je suis différente," ou "je ne suis pas comme eux" etc....

ainsi je me suis construite une "île"déserte.........

je m'aperçois que très jeune on a ce genre de réactions face aux adultes qui se prennent pour des gens "responsables",
mais dès qu'ils font des "gaffes", ils ne le sont plus, (responsables)
-c'est la faute des enfants, c'est ta faute, tu es responsable,
en oubliant leur propre responsabilité,,,

on est co-rresponsable , forcément, mais ce n'est pas çà qui me gêne,
y a trop de gens qui en accusant les autres, oublie leur propre responsabilité....

quand tu dis :
"c'est bien souvent lié au programme que tu as toi-même choisi avant de t'incarner ici et que tu as comme nous tous complètement oublier car ça fait parti du processus" .

non, et t'en sais rien, en quoi c'est lié,
et non, il faut pas faire de "généralité" ...

c'est ce que j'ai envie d'affirmer,
et je crois qu'il faudrait arrêter de dire "tu" (pas contre le tutoiement)
mais comme dit Jacques Salomé - le -tu, tue ,
et je comprends qu'il dit, que chacun aimerait qu'on s'exprime autrement,
plutôt que de pointer du doigt, toujours, toi, tu .............
toi, tu..............; etc tout le temps,
c'est tuant, c'est assourdissant, et çà montre toujours, le doigt vers l'autre,
au lieu de s'impliquer dans la qualité de relationnelle......


je ne dis pas ici, çà pour toi, orang, je dis cela,
dans les relations familiales, ou les relations entre enseignants et élèves etc...

voilà mon coup de gueule le premier en deux ans et demi,,, je me permets... :vtn

bien à toi Orang, bonne continuation sur ce blog








blogmaster

Il y a beaucoup de positif chez Jacques Salomé. Tu fais bien de souligner que son enseignement n'est pas une opposition au tutoiement, mais que cette expression "le tu tue" correspond à un jugement, à une accusation.

Parrallèlement, ce même auteur est un de ceux qui affirme notre responsabilité. "Nous sommes partie prenante" affirme-t-il...

Alors où est la difficulté avec ça? La culpabilité!

Il est vrai que notre éducation depuis notre plus tendre enfance est axée sur cette culpabilisation; c'est un héritage judéo-chrétien (même si le Christ à l'état pur n'a rien à voir avec ça) très présent même dans notre société davantage laïque.

Le défi consiste donc à récupérer notre pouvoir de co-créateur (ou à arrêter de lui faire obstruction en lachant-prise, en s'abandonnant à Dieu), ce qui ne peut se faire qu'en acceptant notre co-responsabilité, sans se laisser piéger par ce mental égotique qui se complait dans ses schémas de culpabilités acquis depuis l'enfance.

Comme le dit Orang, c'est pas facile. Surtout si on esaies de le faire seulement avec le mental. Une recherche effrénée poussant à vouloir tout explorer et tout savoir est le signe d'un engagement mental trop important. Le sage se satisfait de la compréhension qui lui est offerte dans l'instant; ça n'exclu pas une exploration paisible et mesurée, dans un état de gratitude si possible.

Orang a raison de ne pas prendre les choses de la vie trop à coeur. Sans doute faudrait-il en faire autant avec la spiritualité: éprouver un désir de spiritualité, qui est une nécessité intérieure ressentie, c'est ok, mais en faire une passion ou une source d'anxiété, c'est autre chose. L'ego raffole de spiritualité, il aime la détourner par le biais de la passion.

Mais tout ça n'est pas bien grave, notre âme divine reste immuable et prête à nous aider dès que nous lui en laisserons la possibilité. J'y reviens souvent, mais la gratitude pour toutes ces expériences de vie ouvre bien des portes. La gratitude, c'est notre conscience qui reprend son rôle. C'est aussi une façon de reprendre notre pouvoir de co-créateur et de surmonter cette culpabilité. :ct:

Divinamicalement.
blogmaster

J'en profites pour témoigner de ma gratitude, pas seulement envers Kris, mais envers vous tous pour tous ces témoignages, qu'il s'agisse de défis ou de moments de grâce et de grande sagesse. Tous ont été une super opportunité pour moi de me rappeler ou/et d'affirmer qui je suis. Un processus toujours en cours mais toujours réjouissant grâce à vous.


kris

pardon, Orang, si l'impression de colère est sous-jacent,
ce n'est pas personnel à la personne à qui je parle,

quand je suis née, j'ai pris le monde tel qu'il était en pleine figure, ok

après que ce soit lié avec moi, puisque j'ai choisi cette famille,
çà n'empêche pas la douleur , la souffrance, et tout ce qui est oublié dans cad,

parce que je dois changer d'avis, donc je ne souffre pas ?
j'ai choisi la souffrance ou hérité de la souffrance ?

l'important ici, c'est qu'il faut savoir remettre en question c a d,
car avant tout , l'esprit répondait à Neale et pas à moi , personnellement,

et si je ne suis pas satisfaite de ses réponses, c'est mon problème !

maintenant, on dit quelque fois, que le contraire de l'amour c'est la peur,
ensuite, mais que la peur est derrière l'amour, et enfin que finalement la peur et
l'amour sont liés,
on n'a toujours pas répondu à mes questions avec ces réponses là.

d'un autre côté je remercie toutes les personnes qui m'ont proposé d'autres point de vue et d'autres personnes qui parlent aussi de re-trouver son libre-arbitre,

alors que cad, dit, on l'a, tu changes d'avis , t'as le droit, sauf que pourquoi c'est pas si simple ?

non, je crois qu'il y a autre chose, dont neale écrit dans son livre,
c'est la honte,
depuis la chute et le contraire de l'amour , c'est la honte,
qu'on se le dise...........


n'en déplaise à Blaise !
sur ce, je vais soigner mes passions (qui s'appellent en réalité, colère, incompréhension)
car la colère vient de l'incompréhension...

et aussi de ne pouvoir exprimer vraiment bien ce que je ressens,

j'ai repensé à une expérience ce week-end, dans ma tendre enfance,
j'ai osé dire un jour, (parce qu'on me donnait un vêtement de poupée)
que je n'en avait pas,

choquant pour ma grand mère, elle a menti en disant "elle en a une ",
et la personne, ne comprenait rien et moi non plus,

qu'est ce que c'est d'après vous, de réduire quelqu'un à être une menteuse,
quand elle n'en est pas une ?

qu'est ce qui fait que les gens soient comme çà ?


réponse : la honte !

sur ce bien à vous !

j'ai hérité de çà, j'ai hérité de tous les problèmes de ma famille,
et je suis responsable d'en sortir,
seulement, la culpabilité n'est pas à surmonter, elle est à éviter,

mais surtout à décortiquer, car c'est la honte , le problème chez certaines personnes,
heureusement pas chez tout le monde,

alors que Dieu vous garde en bonne santé morale physique psychique et spirituelle.

kris



blogmaster

Je te souhaite de trouver une réponse qui te conviendra Kris. Si cad te semble faux ou semble ne pas apporter de joie, alors les explications de cad ne te conviennent pas.

Remarques tout de même que cette honte dont tu parles, c'est aussi de la culpabilité. Une culpabilité associée à un investissement de l'ego dans l'opinion des autres sur soi. Cette honte est de la peur de ce que les autres pensent, la peur du jugement. Et c'est ça qui fait souffrir. Ce n'est pas ce que les autres ont fait (le mensonge) qui fait souffrir, mais cette honte qui est la réaction.

Je visualise la possibilité que tu puisses trouver une voie qui te permettra de choisir une autre réaction; que tu puisses enfin décider par toi-même comment réagir.

Je sais aussi que ce que tu as exprimés dans la douleur et la colère n'est pas un reflet de la plus haute version de qui tu es vraiment. Mais il fallait quand même exprimer ça. Toutes ces émotions doivent d'abord être exprimées et reconnues. Ensuite avec le temps il sera possible de les observer, de prendre de la distance avec elles sans chercher à comprendre avec le mental, sans se forcer à trouver un sens. En poursuivant cette observation des émotions, les pensées racines et les croyances à l'origine de ces émotions apparaitront.

Il y a tant de voies possibles Kris. Mais celle que tu choisiras remettra les causes de ta souffrance en pleine lumière. Alors tu pourras choisir une autre cause, un autre sens ou une nouvelle vision plus grandiose.

Bonne route, divinamicalement.

10 appréciations
Hors-ligne


blogmaster !


Juste pour rajouter , que c'est justement dans ces moments là , quand la vie devient difficile et pénible à vivre (suivant le ressenti de chacun) qu'il faut utiliser la meilleure des techniques : le lâcher-prise .

Lâcher-prise sur notre propre passé (je dis ça Kris car tu parle très souvent de ton enfance , de tes parents ...) . Mais n'oublions pas (je n'ose plus dire TU) que nos parents ne sont pas nos parents , ce sont des âmes libres comme nous qui se balladent et se débattent comme ils peuvent dans leur existence .

Et ce qu'ils ont fait ou pas fait , ne regarde qu'eux-même . En ce qui me concerne , il y a plein de personnes avec qui je n'ai aucune affinité (je parle d'affinité dans l'état de conscience) simplement parce qu'ils ont eu un comportement qui va complètement à l'encontre de ce qu'ils sont réellement . Et souvent dans ces cas là , beaucoup cherchent à se venger (de différentes manières) et il n'y a rien de pire . Cela est toujours un test (envers toi-même) pour 'voir' si tu es capable de lâcher-prise sur cette situation .

Vais-je parvenir à me rendre compte que en réalité cette situation est comme l'ensemble de la vie humaine , une ...illusion ?! Et tant qu'on ne lâche pas prise sur des évènements de notre passé , c'est que l'on est encore persuadé que tout cela existe vraiment . Mais ça n'existe pas , car quand on sera 'repassé' de l'autre côté (l'au delà) , au bout de 30 secondes on se fichera bien de se qui s'est passé 'avant' !

A ce moment là , on découvre une telle splendeur que plus rien ne compte à nos yeux . Et c'est aussi à ce moment là que l'on se dit : " dans ma vie terrestre , je me suis bien pris la tête pour pas grans chose , finalement !"

Ce qui nous arrive dans la vie de 'négatif' n'est qu'un simple test et ne sera jamais autre chose qu'un simple test .

Alors.... relativisons !!


L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .
kris

merci tous les deux, vous avez raison,

j'ai cherché à trouver un sens, à l'illusion, et c'est inutile,,,

j'étais partie sur la mauvaise piste,
il faut lâcher-prise sur l'illusion,
et trouver une raison de vivre.. avec la vie, et non pas l'illusion qui a été créée,

en même temps que notre conversation, j'ai trouvé un excellent livre ,
qui me concerne totalement et qui m'a appris à retrouver une respiration normale,
tellement je me sens comprise...

inutile de vous en donner les ref : ils ne correspondent qu'à un certain type de souffrance indicible...mais qui a été reconnue, pour la première fois...

tout est bien qui fini bien, en fin de compte....

j'ai lutté contre le désespoir, ces dernières années, et vous m'avez accompagné,
et je vous en suis reconnaissante entièrement...

je vous dois une fière chandelle , que la lumière soit



teba

salut a tous
vos échange apporte beaucoup même si parfois il y a de la colère c'est toujours enrichissant sur le connaitre l'autre et ce connaitre soi-même
merci Kris d’être ce que tu es car si tu n’étais pas ce que tu es l'univers n'existerais pas ,Dieu aime a égalité chaque chose et être vivant et Dieu aime a l'infini donc ce qui est égale a l'infini ne peut être que l'infini .Dieu aime chaque personne a l'infini ,chaque chose chaque être ...
sans toi Kris je ne serais pas moi alors merci d’être ce que tu es!
( j'utilise le tutoiement car je trouve cela fraternel...)
blogmaster

Pour une meilleure compréhension, l'entièreté de la newslettre de Neale Donald Walsch figure dans l'article suivant:



[lien]



Divinamicalement.
blogmaster

Merci à tous les deux, Orang et Teba, pour votre conscience éclairante. Namaste.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :