Conversations avec Dieu




Le Dieu de conversation avec Dieu - Contradictions de l'auteur

4 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,

Dans la trilogie "Conversation avec Dieu", Neale Donald Walsch dit recevoir des réponses directement de Dieu selon un principe qui s'apparente à l'écriture automatique ou au channeling.

Dans son livre "Changer pour se Libérer", il dit que "Dieu n'est ni quelqu'un ni quelque chose. Dieu est un processus. Ce processus est ce que nous appelons la Vie..."

Donc, dans "Conversations avec Dieu" il dit être en contact avec l'être appelé Dieu et dans "Changer pour se libérer" il dit que Dieu n'est pas un être.

Qui pourrait m'expliquer cette contradiction ?
"L'Amour nous fait devenir ce que nous aimons"
Azurea

Et si tu remplaçais le mot "Dieu" ? Par exemple : N.D. Walsch a reçu ses réponses de la Source (..... ou de la Vie ....... ou du Grand Tout ......) Peut être ainsi cela te semblera moins en contradiction ?
"Dieu" n'est qu'un mot qui malheureusement, quoique nous fassions, nous évoque toujours l'idée d'un grand bonhomme barbu .... Il est bon d'en changer pour faciliter une autre compréhension.
Bien à toi

Dernière modification le 01-06-2012 à 22:37:48

Dernière modification le 01-06-2012 à 22:37:56

Dernière modification le 01-06-2012 à 22:38:47

4 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Azurea,

Comment peut-on recevoir des messages (écriture automatique ou channeling) par une source ?

Pour moi aussi Dieu n'est pas un bonhomme barbu, ça fait longtemps que je n'anthropomorphise plus Dieu.

Pour moi, Dieu est une présence dans l'univers relatif (énergie créatrice) et au-delà de l'univers, il est un être immatériel (Dieu est Esprit et Amour)

Si Dieu n'est pas un être, il est Théos (Théos vient du grec et veut dire Le Tout, la Vie Universelle)

Si le Dieu de conversations avec Dieu est une personne (immatérielle, esprit pur), alors dans ce cas il est 1 Dieu et non une source.

Ceci n'explique toujours pas pourquoi il dit converser avec Dieu puis dit dans un autre livre que Dieu n'est pas...


"L'Amour nous fait devenir ce que nous aimons"
kris

Bonjour Domi,

à mon humble avis, je n'appellerai pas les termes de contradictoires,
puisqu'ils reflètent à un certain moment la compréhension du début, du dialogue,
de ce qu'on croit être "dieu"...
après 15 ans, c'est normal que sa compréhension évolue,
et que pour lui la vie et dieu sont la même chose....
donc dans la neutralité....

ce n'est pas dieu qui donnerait la vie....
dieu est, la vie est, et se multiplie par elle-même,

ce sont des nuances....

il faudrait te poser la question,
qu'est ce que cela implique pour toi la différence, ?
quelle croyance cela change t-il ?

pour moi, cela alors me fait comprendre ma mauvaise relation avec la vie,
j'ai une meilleure relation avec dieu,
et pourtant, je me trompe, puisque c'est la même chose.....


blogmaster

...ça veut dire que Dieu est un processus de la vie qui fait que cette partie qui sait être Dieu parle de lui-même à une autre partie de lui-même, cette autre partie de lui-même ayant à dessein oublié son origine...

D'après les passages que tu reprends, quand il est écrit que "Dieu n'est ni quelqu'un ni quelque chose, Dieu est un processus", il n'est pas indiqué que Dieu n'est pas un être. Et ce n'est pas du tout la même chose. Nous sommes ici confronté à l'étroitesse des mots. Mais l'être dont nous parlons ici n'a rien à voir avec un "quelque chose" identifiable séparément. Dieu est tout ce qui est, en ce sens, on peut parler de l'être.


4 appréciations
Hors-ligne
Bonjour,

Merci pour vos commentaires.

Ce que vous dites rejoint ce que je pense depuis quelques temps.

La question n'est pas : être ou ne pas être ? mais être et ne pas être (non-dualité)

Il faut aller au-delà de la personnalité (ego)

Vide du moi, plein du soi ; vide d'ego, plein d'amour ; vide d'ombres, plein de lumière.

Au niveau relatif, Dieu est une présence impersonnelle, universelle (l'énergie + l'amour)

Au niveau absolu, Il est lui-même, Il est l'Etre mystérieux, innomable, inconcevable et par qui tout existe.

Etait-ce le 1er Dieu ?, le 1er à atteindre l'illumination il y-a des eons ?


Namasté !






Dernière modification le 03-06-2012 à 11:01:33
"L'Amour nous fait devenir ce que nous aimons"

10 appréciations
Hors-ligne

Le mental/égo humain a ceci de particulier , est qu'il doit absolument tout mettre dans une case .

C'est exactement ce qui prouve notre limitation à l'état d'individualité .

Le voile posé sur notre Conscience aussi minime soit-il , nous empêche d'appréhender ne serait-ce que 1% l'immensité et la perfection de notre Source Divine .

Nous devons donc accepter que nous ne sommes momentanément pas capable de le faire .

Mais comme notre égo (via notre cerveau) insiste pour 'caser' définitivement ce que nous appellons communément Dieu , on passe notre temps à Lui chercher des quantités de petits noms : 'l'Etre Universel' , 'le Tout', 'l'Omnicient' ...ect..

Nous serons sûrement d'accord pour estimer que le terme se rapprochant le plus de la réalité est certainement LA SOURCE . Car c'est très probablement le terme le moins limitatif qui soit .

En fait Domi , je trouve que tu as toi-même plutôt très bien répondu à ta propre question ...



L'expérimentation conduit à la compréhension et la compréhension conduit à la maîtrise .

4 appréciations
Hors-ligne
Merci Orange


Si un jour je devenais divin, je m'appellerai toujours Dominique et, le jour où je devrais quitter mon envellope corporelle, certains m'appeleraient un bouddha, d'autres un christ, d'autres encore la lumière ou l'amour...

Peut importe les noms que l'on me donnerait, je serais toujours celui qui est.



Dernière modification le 03-06-2012 à 13:18:23
"L'Amour nous fait devenir ce que nous aimons"
kris tina

ouf, tu m'as fait peur domi !

perso, à la limite je préfère encore mieux que dieu ne soit pas un être,
parce qu'on l'identifierai (et confondrai) plus facilement à un être humain,
comme nos parents, et ce qu'il n'est pas du tout !

tout s'éclaire en nommant la source, processus de la vie,
car c'est plus facile pour moi, de ne pas en vouloir à la vie,
la vie décrite dans cad,
elle n'est pour rien à toutes nos difficultés...
sauf qu'avec un être , on fait le transfert, de nos parents sur lui,
c'est une erreur monumentale très difficile à corriger !

bien à vous !


Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :