Conversations avec Dieu




Conversations avec Dieu, tome 4

6 appréciations
Hors-ligne
extrait de l'annonce de parution (prévue le 11 septembre)


Conversations avec Dieu, tome 4de Neale Donald Walsch Éveil de l'espèce

Un dialogue nouveau et inattenduReprenant où se terminait le tome 3 de la trilogie Conversations avec Dieu, mais avec vingt ans de maturité plus tard, ce nouveau dialogue nous invite
tous à nous impliquer dans l’éveil de l’espèce humaine sur Terre. Il
contient également des révélations surprenantes sur notre avenir
individuel et collectif sur cette planète – ce qui est précisément le
but visé par ces échanges avec l’humanité.

Le dialogue évolue...
Au milieu de la nuit, le 2 août 2016, Neale Donald Walsch s’est vu entraîné dans un nouveau dialogue totalement inattendu avec Dieu, au
cours duquel il a soudain été confronté à deux questions :
La race humaine se fait-elle offrir l’aide d’êtres hautement évolués d’une autre dimension ?
Les humains sont-ils invités à s’unir dans une mission commune afin d’aider à créer un monde meilleur au cours de la période difficile
qui s’annonce ?

On lui a dit que la réponse à ces deux questions était oui.
Seize exemples précis lui ont été donnés quant à savoir comment les êtres hautement évolués réagissent à la vie différemment des humains, et
comment le fait d’adopter ne serait-ce que quelques-uns de ces
comportements pourrait changer le cours de l’histoire du monde pour le
meilleur – et pour toujours. Seize exemples à découvrir maintenant.
L’ensemble de l’univers, le cosmos tout entier dans chacune de ses dimensions, est rempli d’êtres conscients, chacun étant habité du même
désir – celui d’exprimer et de connaître sa véritable nature et sa
véritable identité.
Pour y parvenir, il faut d’abord vivre et connaître tous les aspects de l’être physique, et tous ceux de l’être immatériel, puis intégrer ces
deux réalités.
Et voici le grand secret que les êtres hautement évolués s’efforcent de partager avec nous : une intégration complète peut se produire à tout
moment. Le processus peut être condensé.
Une civilisation entière peut commencer à vivre comme une espèce éveillée dès qu’elle le souhaite.

Neale Donald Walsch est l’auteur de la trilogie Conversations avec Dieu, qui a pris forme après que celui-ci a vécu des dialogues directs avec
le divin. Neale habite en Oregon avec son épouse, la poétesse américaine
Em Claire.
« J’aurais pu garder ce dernier dialogue pour moi seul, mais tout en moi criait : “Ne fais surtout pas cela.” Avec cette distribution
publique d’une nouvelle transcription mot à mot de ma plus récente
conversation avec Dieu, je sens que je respecte ma promesse de faire
tout en mon pouvoir pour continuer à transmettre les informations les
plus importantes que j’ai jamais reçues – des informations qui, m’a-t-on
démontré, peuvent changer de façon positive la vie quotidienne de
millions de personnes dans le monde. »


Bon d'accord j'avais dit que je ne lirais pas le tome mais vous me donnez envie de le lire.... il semble que cela corresponde à mon ressenti au quotidien : chaque être contribue à l'évolution totale de la planète. Chaque geste gratuit d'amour compte. Alors que la régression humaine est évidente autour de nous (cruautés, violences....) une graine germe. Je constate que les animaux ont mieux évolués que nous et qu'ils ne demandent qu'à nous apprendre. Pour cette raison il faut apprendre dès le plus jeune âge aux enfants à respecter les animaux, les plantes, à voir la beauté car en grandissant ils appliqueront ces mêmes principes naturellement à toute la création. Il n'y a pas de hiérarchie, il n'y a qu'une harmonie à sauver, à apprendre, TOUT EST LIE et TOUTES LES VIES SONT LIEES. Pas seulement les vies humaines entre elles mais TOUTES LES VIES : plantes, animaux, terre. C'est même ce que tend à prouver la physique quantique.

6 appréciations
Hors-ligne
Très bien tourné coco, l'unité de toute chose, respect du vivant... ce sont des idées essentielles dans CAD. C'est ce qu'il est préférable de faire: capter l'essentiel de ces livres qui ne sont que des outils. J'espère en faire autant; CAD n'est pas une nouvelle religion (ça a déjà été dit sur ce blog... pas sérieusement j'espère...).

Merci pour ta contribution

J'espère bien que ce n'est pas une nouvelle religion !!! les religions imposent leur version et tout le monde doit suivre le petit doigt sur la couture du pantalon. CAD laisse libre de ce en quoi nous voulons croire, de nos expériences... ou pas, il nous laisse même livre de nous énerver en le lisant, de râler ou de sourire. Les religions n'aiment ni la contestation, ni le rire.

1 appréciations
Hors-ligne
Les religions sont sous le joug de la loi d'obligation, celle qui fait faussement croire que Dieu exige, ordonne, commande, condamne et juge.
Tout le contraire de la spiritualité, exprimé par l'enseignement du Christ, qui nous appelle à la liberté, celle de suivre la guidance divine intérieure qui vient de notre être profond..
Comme on dit "n'obésissant qu'à son coeur..."

C'est aussi ce qu'a fait CAD, à sa manière, ce qui m'a beaucoup aidée.

Pour ce tome 4, j'avoue que le résumé me fait un peu peur. ça fait très "New age". ça me fait penser à leurs "maîtres ascensionnés" ou les interventions extra-terrestres (?!)

Je suis également inquiète avec cette invitation à "adopter des comportements" d'autres personnes, fussent-elles des êtres hautement éveillés.
C'est-à-dire à vivre par "imitation" et non par "habitation".

J'appelle habitation cette évidence intérieure, cette nouvelle vision fraîche et vivant qui peut nous être donnée de façon claire et puissante par notre essence divine intérieure et qui modifie radicalement notre comportement, de façon naturelle et spontanée, sans que nous n'ayons à faire le moindre effort.

Cette histoire de comportement est d'ailleurs en contradiction avec les premiers CAD qui démontraient avec limpidité qu'un comportement est toujours issu d'une croyance, d'une vision, d'une prise de conscience, et non le contraire.

C'est justement le credo de la religion de nous faire croire qu'en faisant des efforts pour avoir le "bon" comportement, nous deviendrons "bons", ou "éveilles", ce qui est totalement faux.
C'est même le contraire.

Cette approche qui me rend très dubitative concernant ce tome 4 est redit aussi dans "une civilisation entière peut commencer à vivre COMME une espèce éveillée".

Vivre "comme", n'est-ce pas se fabriquer un comportement par l'extérieur en imitant sans avoir compris, sans avoir vu, intérieurement?
Donc, en étant faux?
Et cela, par nos propres forces?
En se forçant à être différent de ce qu'on ressent en nous, parce qu'on juge que c'est bien? Qu'il FAUT faire comme ça?

Ou alors je n'ai rien compris à ce résumé.
Qu'en pensez-vous?

Je n'ai pas encore lu le tome 4 mais ce que vous en dites me laisse songeuse. Toutefois cela me rappelle ce que nous disaient les bonnes soeurs de notre école (à l'époque pas de mixité) : souriez Mesdemoiselles, vous finirez par y croire.... ce n'est pas faux. Je pense tout de même qu'exprimer son ressenti sincèrement est plus efficace pour évoluer. De deux choses l'une : soit votre ressenti est négatif et va vous amener à faire des choses négatives et vous en subirez les conséquences  ; soit votre ressenti est plein de compassion, d'amour et vous agirez comme tel, votre évolution sera plus efficace.
Comme je n'ai pas encore lu le tome 4..... je me ferai mon idée en son temps.
bonne soirée

6 appréciations
Hors-ligne
Oui Lénah (content de te revoir), Cette histoire de comportement est d'ailleurs en contradiction avec les premiers CAD qui démontraient avec limpidité qu'un comportement est
toujours issu d'une croyance, d'une vision, d'une prise de conscience,
et non le contraire.

En effet les croyances suscitent les comportements. Je serais étonné que ce livre mise sur une imitation sans avoir au préalable éveillé une conscience. Ce n'était pas le cas du tome 3 qui abordait abondamment des comportements de EHE (êtres hautement évolués) pour donner l'exemple d'une conscience en évolution. Les valeurs étaient bien là et les comportements illustraient cela.

Toutefois il est primordial de rester en accord avec notre sagesse intérieure.

Mais il existe aussi dans CAD un exemple ou le comportement finit par changer notre croyance. Le fait de donner, ou d'aider quelqu'un d'autre, crée en nous cette conscience d'abondance...

J'aime bien aussi cette expression "habitation"

Divinamicalement.

6 appréciations
Hors-ligne
oups, erreur de personne, j'ai cru que Helene était quelqu'un d'autre. sorry.

Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :